Sous-traitance usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • RMG INDUSTRIE
  • TAMIDEC
  • SNED DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • BASTARD DCI
  • LB INDUSTRIE
  • CARTIER MARCEL

L'actualité de l'industrie en générale du 15.07.16

Dans le monde...

Le bout du tunnel serait pour 2017 : dans son rapport annuel sur les perspectives de l’emploi, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) juge que les effets de la crise de 2008 sur le chômage auront disparu en 2017. Mais elle s’alarme de la qualité des emplois créés et du niveau des salaires (Les Echos du 08/07).

La production industrielle de l’Allemagne a reculé de 1,3% sur un mois en mai, un chiffre nettement inférieur aux attentes et à même de nourrir les inquiétudes sur l’industrie, secteur clef pour la première économie européenne (Les Echos du 08/07).

En Italie, elle a chuté en mai de 0,6% sur un mois et sur un an. Mais sur les cinq premiers mois de l’année, elle a progressé de 1,3% par rapport à la même période en 2015 (Les Echos du 12/07).

Lu dans Les Echos lundi matin : « la nomination de l’ex-président de la Commission européenne José Manuel Barroso comme conseiller au sein de la banque d’affaires Goldman Sachs passe mal, notamment dans les milieux de gauche européens. La Commission a indiqué qu’il n’avait enfreint aucune règle. Mais en plein débat sur la légitimité des instances communautaires après le référendum britannique sur le Brexit, certains craignent que leur image n’en soit encore un peu plus dégradée ». D’autant plus que, comme le souligne l’article, « l’établissement financier où le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a également fait un passage, a une réputation sulfureuse. Il est notamment accusé d’avoir maquillé les comptes publics de la Grèce, dans les années 2000, pour faciliter son intégration dans la zone euro, avant de spéculer quelques années plus tard, lors de la crise de la zone euro, sur la dette grecque »...

En France...

La Banque de France a confirmé sa prévision de croissance de l’économie pour le deuxième trimestre à 0,2%. L’institution se base sur son enquête mensuelle auprès des chefs d’entreprises qui ont fait état, en juin, d’une légère hausse de la production industrielle et de l’activité dans les services. Dans le bâtiment, l’activité a baissé, après un fort rebond en mai. Pour juillet, ils anticipent une hausse de l’activité aussi bien dans l’industrie que les services et le bâtiment. Au premier trimestre, la croissance en France s’est établie à 0,6% selon l’Insee (Les Echos du 12/07). Mais en raison du Brexit, le FMI a ramené de 1,5 à 1,25% ses prévisions de croissance pour 2017. L’institution s’inquiète aussi des risques de dérapage budgétaire (Les Echos du 13/07). Le ministre des Finances, Michel Sapin, a défendu lundi l’abandon de 50 milliards d’euros pour le plan d’économies promis à Bruxelles, estimant que les attentats terroristes avaient changé la donne.

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail