Sous-traitants usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • PABERDEC
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • SNED DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • RMG INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • BASTARD DCI
  • TYTECH 74
  • TAMIDEC

Revue de presse mécanique et métaux du 1er juin 2012

Mécanique

L'activité de la machine-outil métal maintient sa croissance au premier trimestre, selon le Symop, le Syndicat des entreprises de technologies de production. Mais les fournisseurs manquent de visibilité malgré leurs carnets de commandes bien garnis (blog du Décolletage du 22/05).

Sofired, société publique spécialisée dans les prêts participatifs pour PME, accorde un prêt à Precimecan qui travaille, dans les Pyrénées-Atlantiques, dans la mécanique de précision pour l'aéronautique. A la clef : le maintien de 75 emplois et la création de 45 autres d'ici deux ans (Les Echos du 21/05).

Après un recul de 35 % de son chiffre d'affaires entre 2008 et 2010, André Laurent, entreprise de boulonnerie habituée du MIDEST, « se rapproche de son chiffre d'affaires d'avant crise », selon son président, portée en particulier par des commandes de l'industrie nucléaire, aéronautique et spatiale. Ce regain l'incite à relancer un plan d'investissements de 750 000 euros en 2012 dans son usine de La Ricamarie, dans la Loire (UsineNouvelle.com du 16/05).

A Ingrandes, dans la Vienne, le plan social de la Fonderie du Poitou portera finalement sur 53 départs volontaires pour 455 salariés, a annoncé l'intersyndicale (Les Echos du 18/05).

Le tribunal de commerce de Tarbes a donné son feu vert au rachat de la société Lafourcade, basée avec 30 salariés à Barbazan-Debat dans les Hautes-Pyrénées et spécialisée en mécanique de précision, par le groupe toulousain Agora Industries (UsineNouvelle.com du 22/05).

Le spécialiste des pièces métalliques Altia rachète le mythique groupe Caddie et va y supprimer 124 postes (UsineNouvelle.com du 23/05).

Métaux

ArcelorMittal tente de se désendetter. Le premier sidérurgiste mondial a vendu pour 605 millions de dollars ses activités de distribution de formage d'acier en Amérique du Nord et dans les Caraïbes à son concurrent américain Nucor. Il y a dix jours, il avait annoncé une opération de cession d'actifs pour réduire sa dette de plus de 1,1 milliard de dollars (LaTribune.fr du 18/05). Le géant indien suspend par ailleurs un projet de développement de 1,2 milliard d'euros au Brésil, faute de demande (Les Echos du 22/05). En revanche, l'allemand Siemens vient de signer avec lui un contrat pour moderniser l'aciérie de Dunkerque (UsineNouvelle.com du 23/05).

Revue de presse mécanique et métaux du 1er juin 2012 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2012 du 6 au 9 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail