Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • SMPA

Revue de presse aéronautique du 17 janvier 2013

Avionneurs

2012, année de tous les records pour Boeing. L'an dernier, le constructeur américain a enregistré 1 203 commandes nettes d'avions commerciaux et livré 601 appareils. Un succès qui repose en grande partie sur le 737 MAX (LaTribune.fr du 03 et UsineNouvelle.com du 04/01) et qui devrait le placer devant Airbus, dont les résultats finaux se font attendre. Seule ombre au tableau : plus d'un an après sa mise en service, son avion phare, le B787, qui avait connu trois années de retard lors de son industrialisation, est victime d'une série de problèmes techniques, avec trois incidents en trois jours (LaTribune.fr du 09/01).

Airbus a été sélectionné par l'Inde pour lui fournir six avions ravitailleurs A330. Un contrat qui, s'il se concrétise, pourrait représenter un milliard d'euros au prix catalogue (UsineNouvelle.com du 07/01). Hawaiian Airlines a également attribué à l'avionneur un contrat de 1,8 milliard de dollars au prix catalogue portant sur l'achat de 16 A320 NEO, et de 2,8 milliards si l'on y ajoute les neuf options (Les Echos du 08/01).

D'après LaTribune.fr de mardi, si le Brésil reproche à l'avion de combat de Dassault des coûts de maintenance élevés par rapport à ses deux rivaux, le Gripen de Saab et le F-18 de Boeing, cela ne signifie pas pour autant que le Rafale soit hors-jeu. Après avoir assuré vouloir conclure les négociations exclusives menées avec l'avionneur français pour la vente du même avion avant la fin de son année fiscale le 31 mars, l'Inde serait finalement contrainte d'attendre encore plusieurs mois avant de finaliser le contrat (UsineNouvelle.com du 08/01). L'industriel compte par ailleurs surfer sur le récent désintérêt d'Ottawa pour les chasseurs américains F-35 pour imposer le Rafale dans la flotte canadienne (UsineNouvelle.com du 09/01).

La compagnie indonésienne à bas coûts Citilink a passé commande de 25 avions régionaux ATR 72-600. Le constructeur franco-italien a engrangé sur un mois 83 nouvelles commandes pour un montant de 2,2 milliards de dollars (LaTribune.fr du 03/01).

Revue de presse aéronautique du 17 janvier 2013 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2013 du 19 au 22 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail