Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • SMPA
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse aéronautique du 12.11.15

Avionneurs

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian n'a pas caché son irritation vis-à-vis d'Airbus sur l'A400M. « J'entretiens avec l'industriel des relations quelque peu toniques... », a-t-il expliqué à l'Assemblée nationale en réponse à deux députés qui l'interrogeaient sur les dernières difficultés de l'avion de transport militaire, car « la situation n'est pas satisfaisante » : livraisons qui tardent, absence de réponses à ses questions (LaTribune.fr du 29/10)... L'avionneur, qui affiche des résultats trimestriels en hausse, a confirmé ses objectifs pour 2015 et lancé un programme de rachat d'actions d'un milliard d'euros (LesEchos.fr du 30/10). Il portera la cadence de ses A320 à 60 appareils par mois d'ici 2019. Soit une hausse de 42,5% par rapport à aujourd'hui et la cadence la plus élevée de l'histoire de l'aviation civile. A l'occasion de la visite d'Angela Merkel en Chine, Airbus Helicopters et Pékin ont par ailleurs signé vendredi dernier une lettre d'intention pour installer une chaîne d'assemblage locale de H135. Ce document inclut un engagement de la part de Pékin d'y assembler lors des dix prochaines années 100 de ces appareils. Le montant de cet accord s'élève à 750 millions d'euros (LaTribune.fr du 30/10). Enfin, Airbus Helicopters et Korean Aerospace Industries (KAI) se sont mis d'accord pour commercialiser à l'export le futur programme civil et militaire LCH/LAH. Un potentiel de ventes d'au moins 600 appareils (LaTribune.fr du 04/11).

« Le Québec vole au secours de Bombardier » en injectant un milliard de dollars d'argent public pour tenter de sauver le troisième avionneur occidental, annonçaient Les Echos le week-end dernier. Un pari que le quotidien estime risqué.

La compagnie chinoise Comac a présenté lundi son C919, un appareil à fuselage étroit qui doit venir concurrencer le Boeing 737 et l'Airbus A320 (LesEchos.fr du 02/11).

L'Usine Nouvelle a élu cette semaine Dassault Aviation industriel de l'année 2015 : l'avionneur a en effet vendu le Rafale à l'étranger tout en renouvelant sa gamme d'avions d'affaires. Le Rafale « se rapproche » de son premier contrat en Inde, assure-t-il par ailleurs (Challenges.fr du 03/11).

Equipementiers / Sous-traitants

A lire cette semaine dans L'Usine Nouvelle, pour qui l'ETI de l'année est Figeac Aéro : un article sur les initiatives des PME pour recruter face au manque de bras.

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail