Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • LB INDUSTRIE
  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SMPA

Revue de presse aéronautique par l'équipe du Midest

Revue de presse du 28 novembre 2008 par l'équipe du Midest

En vedette cette semaine

En déplacement dans le Loir-et-Cher chez l’équipementier aéronautique et automobile Daher, Nicolas Sarkozy a présenté le fonctionnement du Fonds stratégique d’investissement, destiné à lutter contre la crise. Doté de 20 milliards d’euros au lieu des 100 initialement prévus, il a pour double objectif de conforter des entreprises ne trouvant pas sur le marché l’argent nécessaire à leur développement et de « sécuriser le capital d’entreprises stratégiques ». L’Etat et la Caisse des Dépôts participeront à hauteur de 14 milliards, les 6 milliards restant étant à la charge de ses actionnaires (Challenges.fr, La-Croix.com et LeFigaro.fr du 20 et du 21/11). Un bémol toutefois : L’Usine Nouvelle du 27 novembre épingle le Président à ce sujet. En effet, « à y regarder de plus près, 14 milliards sont constitués de participations que l’Etat détient déjà dans de grands groupes (Renault, STX…). Des actifs peu liquides. Le cash véritable, lui, se limite à 6 milliards d’euros. Alors, fonds souverain ou grosse SICAV ? ».

Malgré cette annonce, les sous-traitants maintiennent la pression. UsineNouvelle.com du 26 novembre décline les propositions adressées par Lionel Baud au nom du S.N.DEC et de la FIM à Nicolas Sarkozy pour venir en aide à la sous-traitance française :
1/ Instauration d’un moratoire sur le paiement des charges sociales et fiscales.
2/ Assouplissement des contraintes liées au chômage économique.
3/ Application de la loi sur les délais de paiement dès le 1er janvier.
4/ Lutte contre le caractère pénalisant de l’assurance-crédit.
5/ Revitalisation du secteur automobile.
6/ Libération de la compétitivité des entreprises, notamment par le réaménagement de la taxe professionnelle, la réduction des charges sociales et la diminution des impôts sur les sociétés industrielles et exportatrices.

Aéronautique

Avionneurs.

Cette semaine, Airbus a dû faire face à la grogne des salariés de trois de ses usines allemandes qui se sont mis en grève pour protester contre les conditions d’externalisation de leurs sites dont la vente est programmée (LesEchos.fr du 20/11). Résultat : si le projet est maintenu, il est repoussé à 2011 et EADS s’est engagé à ne procéder à aucun licenciement collectif d’ici à 2013 (LesEchos.fr du 24 et du 25/11). Par ailleurs, en cas d’aggravation de la crise, Tom Enders n’exclut pas de réduire la production de l’avionneur mais repousse la décision à 2009. Il est même prêt à aider ses clients à financer leurs achats (UsineNouvelle.com, LaTribune.fr, LesEchos.fr, LeMonde.fr et LeFigaro.fr du 25/11). Hasard ou coïncidence, la compagnie indienne Kingfisher a

repoussé la livraison de 5 A380 (LesEchos.fr du 25/11). Par contre, dans le même pays, Eurocopter devrait bénéficier du retrait de l’américain Bell pour le renouvellement de 650 hélicoptères militaires. En jeu : un marché de 1,4 milliard de dollars (LesEchos.fr du 20/11). De son côté, Boeing dit anticiper une baisse des commandes en 2008 et 2009, les compagnies étant rattrapées par le ralentissement économique mondial (LesEchos.fr du 20/11).

Compagnies.

Air France-KLM, qui espère recevoir son premier A380 en octobre 2009, compte réclamer des indemnités de retard à EADS (LesEchos.fr et Challenges.fr du 20/11). Décidément pugnace cesderniers temps, le groupe envisage de porter plainte contre la Lufthansa concernant les conditions de vente d’Austrian Airlines (LesEchos.fr du 21/11). Contrairement aux rumeurs, la compagnie allemande s’est par ailleurs dite toujours intéressée par le rachat de la scandinave SAS (LesEchos.fr du 20/11). Elle lancera en février prochain une nouvelle filiale italienne (LesEchos.fr du 26/11). En Espagne, Ibéria rechigne à sa fusion avec British Airways en raison du déficit de 2 milliards d’euros du fonds de pension de la compagnie britannique (LaTribune.fr du 23/11). Du côté d’Alitalia, si la grève des pilotes et personnels prévue pour mardi a été reportée, le nombre de vols nationaux et internationaux est réduit significativement afin de faire face à des « problèmes opérationnels » (LesEchos.fr du 24/11). Bouffée d’air frais pour les low cost ? Afin de baisser les prix sur les dessertes pour l’outre-mer, le gouvernement français les incite à se lancer sur le marché, qu’il estime insuffisamment ouvert à la concurrence (LesEchos.gfr du 21/11).

Prestataires.
Daher, en pleine expansion, est l’un des premiers bénéficiaires du fonds stratégique d’investissement (voir plus haut), la Caisse des Dépôts (CDC) et Aerofund (fonds regroupant la CDC, EADS et Safran) souscrivant à son augmentation de capital à hauteur de 85 millions d’euros (UsineNouvelle.com du 20 et LesEchos.fr du 21/11). De son côté, afin d’améliorer sa compétitivité, Zodiac investit dans ses sites de production à bas coûts, notamment au Mexique, en Tunisie et en Thaïlande (L’Usine Nouvelle du 20/11). Enfin, dans le cadre du pôle de compétitivité Aerospace Valley, 18 sous-traitants aéronautiques ont formé un groupe pilote de centrale d’achats de matières premières qui verra le jour début 2009 et dont le but sera bien sûr de réaliser des économies (La Lettre des Achats du 25/11).

Imprimer E-mail