Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • SMPA
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse aéronautique du 7 août 2009

Conjoncture

Le président du directoire du groupe Safran, Jean-Paul Herteman, a été élu président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) en remplacement de Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation, en fin de mandat (UsineNouvelle.com du 10/07).

Avionneurs

Bonnes conditions de navigation pour Airbus qui, au premier semestre, a surclassé Boeing en enregistrant 68 commandes nettes contre une seule pour son concurrent américain, victime des retards du 787 même s’il enregistre une hausse de 17 % de son bénéfice trimestriel grâce à ses activités de défense (LaTribune.fr du 08 et LesEchos.fr du 22/07). Le chiffre d’affaires d’EADS a progressé de 2 % au premier semestre. Si les commandes reculent, elles demeurent à un niveau élevé à fin juin et les livraisons battent des records. L’impact de la crise devrait néanmoins être plus important au second semestre et en 2010 (UsineNouvelle.com et LesEchos.fr des 28 et 29/07). Moins de trois ans après son lancement, le plan de réduction d’effectifs de 10 000 emplois mis en place par l’avionneur européen a presque atteint ses objectifs fixés pour fin 2010, sans aucun licenciement (LesEchos.fr du 16/07). Enfin, les pays clients de l’A400M se sont engagés à renégocier les coûts et l’échéancier. Un nouveau contrat devrait ainsi être signé fin 2009 (LaTribune.fr du 19 et LesEchos.fr et UsineNouvelle.com des 24 et 27/07).
Malgré un carnet de commandes et des résultats en recul, Dassault Aviation indique que la vague d’annulations semble être passée et signale une éclaircie (UsineNouvelle.com et LaTribune.fr du 23/07). L’industriel vise 80 livraisons de Falcon cette année (LesEchos.fr du 23/07). ECI International, le groupe français d’ingénierie-conseil et de construction d’avions (Sky Aircraft et Reims Aviation) renoue avec les bénéfices lors de son exercice 2008-2009 clos fin mars, avec un bénéfice net d’un million d’euros. Pour 2009-2010, il mise sur une croissance des ventes de 10 % dans l’ingénierie et de 50 % dans l’aviation (UsineNouvelle.com du 10/07).

Compagnies

Air France a annoncé qu’elle allait supprimer de 2 500 à 3 000 postes dans les deux années à venir, sans licenciements secs (UsineNouvelle.com du 28/07). Pour faire face à la crise et supprimer tout risque de crise de liquidités à court terme, British Airways va lever 695 millions d’euros (LeFigaro.fr du 17/07) et serait prête à accepter une fusion presque à parité avec Iberia (LesEchos.fr du 13/07).
Avec 273 millions d’euros de pertes, Alitalia n’a pas atteint ses objectifs financiers du premier semestre, mais sa situation s’est améliorée au deuxième trimestre (LaTribune.fr du 29/07).
Lufthansa, qui a fait de nouvelles concessions pour obtenir le feu vert de Bruxelles à la reprise d’Austrian Airlines (LaTribune.fr du 17 et LesEchos.fr du 27/07), souhaite se séparer de 400 postes administratifs pour réduire ses coûts d’un milliard d’euros (LaTribune.fr du 16/07). Le groupe a en effet perdu 216 millions d’euros au premier semestre (LaTribune.fr du 29/07). En revanche, Lufthansa Italia, sa filiale transalpine créée en février, compte augmenter sa voilure en 2010 (LaTribune.fr du 09/07). Le bénéfice net de la compagnie russe Aeroflot s’est effondré en 2008, marquant une baisse de
88 % par rapport à 2007 (LesEchos.fr du 09/07).
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les low costs se portent bien. Pour le premier trimestre de son exercice 2009-2010, Ryanair a profité d’une baisse de 42 % des coûts de carburant pour augmenter son bénéfice net de 550 % (LaTribune.fr et LesEchos.fr du 27/07). Son confrère britannique EasyJet a vu son chiffre d’affaires trimestriel progresser de 12 % à fin juin et compte être l’un des rares transporteurs à dégager un bénéfice en 2009 (LaTribune.fr du 29/07).

Outre-Atlantique, le transport aérien souffre aussi de la crise. Continental Airlines a ainsi annoncé 1 700 suppressions d’emplois supplémentaires qui s’ajoutent aux 4 200 programmées depuis 2008, et United Airlines une nouvelle réduction de 7 % de son offre internationale d’ici la fin de l’année (LesEchos.fr des 21 et 22/07). Néanmoins, AMR, la maison-mère d’American Airlines, a réduit ses pertes à 390 millions de dollars au deuxième trimestre. Un an plus tôt, elles étaient de 1,5 milliard (LaTribune.fr du 15/07). US Airways, quant à elle, est revenue dans le vert au second trimestre grâce à la baisse des prix du carburant et à une réduction de ses capacités (LesEchos.fr du 23/07). China Eastern rachète Shanghai Airlines et s’affirme comme un concurrent sérieux pour Air China et China Southern Airlines (LaTribune.fr et LesEchos.fr du 13/07).

Prestataires

Thalès voit son résultat opérationnel plonger de 82 % au premier semestre, principalement en raison des déboires de l’A400M (UsineNouvelle.com du 27/07).  « Le lotois Figeac Aero redresse la barre », titre malicieusement UsineNouvelle.com du 8 juillet.  Grâce à la signature de nouveaux contrats sur l’A350 pour la fourniture de pièces en métaux d’un total de 200 millions d’euros, le sous-traitant aéronautique n’aura pas besoin de recourir à des licenciements. Selon son PDG, « pour 2009, la baisse de nos activités ne devrait finalement pas être de plus de 20 % et nous pensons rattraper le niveau de 2008 dès l’année prochaine (…).  Nous risquons même de devoir procéder à de nouveaux recrutements dès le second semestre 2010 pour suivre la montée en charge de ces nouveaux contrats ».



Revue de presse aéronautique du 7 août 2009 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2009 du 17 
au 20 novembre

Imprimer E-mail