Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL

Revue de presse aéronautique du 2 juillet 2010

Conjoncture

Le trafic aérien mondial a dépassé en mai le niveau auquel il se trouvait juste avant l’entrée en récession de l’économie mondiale. Celui des passagers a augmenté de 11,7 % sur un an et celui du fret de 34,3 % (LaTribune.fr du 29 et UsineNouvelle.com du 30/06).

Avionneurs

En 2012, le site chinois d’assemblage Airbus de Tianjin devrait livrer 48 A320, soit le double de la production actuelle. Tous ces appareils sont destinés à des compagnies nationales (UsineNouvelle.com du 24/06).

Suite à une plainte déposée par les Etats-Unis, un rapport de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) a condamné une partie des aides apportées par l’Union européenne à l’avionneur, notamment des prêts à taux préférentiels pour développer de nouveaux appareils. Situation ubuesque : les deux camps, qui se livrent une âpre guerre de communication, se disent satisfaits du jugement… mais vont certainement faire appel ! Comme le rappelle UsineNouvelle.com du 30 juin, « ce conflit couve depuis longtemps. En 1992, Europe et Etats-Unis ont signé un accord qui définissait les modalités d’aide à leurs constructeurs respectifs. Les Etats-Unis ont dénoncé cet accord en 2004 pour porter plainte devant l’OMC. L’Europe a déposé sa plainte au même moment.
Le jugement de la plainte européenne devrait être rendu public cet été, et donnera certainement lieu à des procédures d’appel. La bataille continue » (Challenges.fr du 30/06).

Boeing a dû suspendre les vols d’essai de son 787 Dreamliner. Des pièces destinées à assurer la stabilité du vol s’avèrent en effet défaillantes. Même si la direction a annoncé que le calendrier de développement ne serait pas modifié, le sujet est plus que sensible : le programme a déjà deux ans et demi de retard sur son calendrier initial (LeFigaro.fr et UsineNouvelle.com du 25/06).

Mauvaise nouvelle pour les deux grands du secteur : le holding Dubai Aerospace Enterprise, dont le principal actionnaire est le président d’Emirates, a entrepris de renégocier ses 220 commandes passées auprès d’eux. L’émirat souffre actuellement de gros problèmes financiers (Les Echos du 28/06).



Revue de presse aéronautique du 2 juillet 2010 editée par l'équipe du MIDEST
Midest 2010 du 2 au 5 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail