MIDEST - N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle - 6 au 9 décembre 2016

  • le MIDEST
  • Le plus grand réseau international de sous-traitance industrielle.

    MIDEST - Rendez-vous en 2017 - Parc des Expositions Paris Nord Villepinte (France).

    Notre site : www.midest.com

MIDEST 2015 : l’industrie du futur a l’honneur

MIDEST 2015 a souhaité mettre en lumière l'Industrie du Futur, cette révolution majeure que connaît en ce moment le secteur, tant les enjeux sont énormes, à la fois pour les sous-traitants et les donneurs d'ordres.
Elle sera ainsi omniprésente sur le salon, tant dans les allées à travers l'offre des exposants, qu'à travers tout un cycle de conférences et d'animations.
Parallèlement, les organisateurs ont souhaité, cette année, faire un focus sur des problématiques qui affectent au quotidien les industriels.
MIDEST 2015 : quand l'industrie d'aujourd'hui rencontre celle de demain...

Afin d'aborder ce thème générique aux ramifications tentaculaires, les organisateurs se sont appuyés sur la définition suivante de ce que sera l'industrie du futur :

1- Une industrie proche de ses clients et qui a intégré ses sous-traitants dans sa démarche globale : table ronde sur le déploiement de l'industrie du futur en France - Jeudi 19 de 14h à 14h45.

La Fédération des Industries Mécaniques (FIM) pilotera une table ronde intitulée « Les mécaniciens au coeur de l'usine du futur ». Comme l'écrit la FIM, « la révolution numérique bouleverse la société. Elle engendre de nouveaux comportements et de nouveaux besoins. Des attentes qui nous conduisent à réinventer l'usine, à faire émerger un nouveau modèle d'entreprise. Le programme Industrie du Futur vise à répondre à ces transformations en réorganisant l'appareil productif grâce à l'intégration de la mutation numérique.
Nouvelles technologies, nouveaux procédés, nouveaux matériaux, autant d'opportunités pour permettre aux chefs d'entreprises de gagner en compétitivité tout en répondant aux défis écologiques et sociétaux. La Fédération des Industries Mécaniques à un rôle central à jouer dans ce programme car les mécaniciens sont à la base de ce que sera l'industrie de demain, intervenant sur une grande majorité des outils industriels utilisés dans nos usines. Grâce à des partenaires technologiques comme le Cetim, elle veut fédérer les énergies dans les territoires autour du programme Industrie du Futur. La FIM a également piloté et coordonné un groupe de travail pour rédiger le référentiel "Guide pratique de l'usine du futur" destiné à accompagner les entreprises dans cette démarche ».
Interviendront à cette table ronde Jérôme Frantz, Président de la Fédération des Industries Mécaniques, Tahar Melliti, Directeur général de l'Alliance Industrie du futur, Marc Moreuil, Président du Comité de Développement de la Métallurgie des Pays de la Loire, et Philippe de Laclos, Directeur général du Cetim.
A noter également : un petit déjeuner sera organisé à destination des exposants par la FIM le mercredi matin à 8h30 autour du Guide pratique de l'industrie du futur qui viendra tout juste d'être lancé.

2- Une industrie bien intégrée dans son environnement urbain et industriel : la robotisation - Mercredi 18 de 16h à 16h45.

L'un des grands défis de ces prochaines années est celui de la robotisation et des avantages concurrentiels qu'elle générera pour l'industrie en général, et la sous-traitance en particulier en termes de réalisations, de coût du travail... Parmi les intervenants à une grande conférence sur ce sujet figurent Jean Tournoux, Délégué général du Symop (syndicat des machines et technologies de production), Bruno Bonnell, président de Syrobo (syndicat français de la robotique de services) et Moundir Rachidi, responsable du Centre d'Expertise Opérations au bureau de Paris du Boston Consulting Group, suite à leur étude sur le triplement à prévoir des robots industriels dans les entreprises.

3- Une industrie capable de s'adapter en permanence : la fabrication additive - Mardi 17 de 15h à 15h45 et jeudi 19 de 10h45 à 11h30.

La fabrication additive est l'objet de véritables fantasmes qui font qu'il est bien difficile de distinguer le vrai du faux. Révolution pour les uns, simple évolution pour les autres... Concrètement, l'industrie en général, et la sous-traitance en particulier, doivent-elles la craindre ou au contraire y voir une opportunité ? Devant la complexité de la question, deux tables rondes aborderont ce sujet.
La première réunira, le mardi, Georges Taillandier, Alain Bernard et Philippe Vannerot, respectivement président et vice-présidents de l'Association Française de Fabrication & Prototypage Rapides, Gilles Allory, Responsable Ligne de produit fabrication additive (Pôle Procédés Performants et Innovants) au Cetim, et Franck Simon, Responsable thématiques « Procédés Avancés de Fabrication » et « Ingénierie des Surfaces » de la société Viaméca. Renée Ingelaere, membre du Conseil Economique Social et Environnemental et rapporteur d'un avis en mars dernier destiné à promouvoir le secteur, débattra également le jeudi avec Philippe Blancard, PDG de la société AFU et exposant du MIDEST.

4- Une industrie propre et qui recycle : l'efficacité énergétique - Mardi 17 de 10h à 10h45.

A quelques jours seulement de la date-limite donnée aux grandes entreprises françaises pour réaliser leur audit énergétique, Sylvie Padilla, responsable du service Entreprises et éco-technologies à l'Ademe, Laurent Cadiou, de la Direction générale de l'énergie et du climat au Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Eric Sénéchal, du pôle Performance Industrielle Durable (PID) du Cetim, Laurent Truscello, responsable produits CARL Software, et Dominique Viard, directeur marketing ACTIVE DBS, diront s'il faut considérer l'efficacité énergétique comme une opportunité ou plutôt un handicap pour l'industrie et sa sous-traitance.

5- Une industrie centrée sur l'humain : l'emploi et la formation – Journée spéciale le mercredi 18.

Dans une société qui souffre cruellement du chômage, l'une des grandes préoccupations actuelles des industriels est paradoxalement de recruter. Face au manque croissant de main d'oeuvre qualifiée, MIDEST, en partenariat avec La Fabrique de l'Industrie et avec la participation de nombreux acteurs du secteur, a décidé de mettre la problématique de l'emploi et de la formation au centre de son édition 2015.

A noter :
- Le détail de cette journée spéciale emploi / formation et des animations, dont un point info dédié, est à découvrir p. 10.
- Un Point Info sera spécialement consacré, sur le salon, à l'industrie du futur. La société Immersion y présentera son système de réalité virtuelle mobile qui permettra au visiteur de se mettre au coeur du scénario suivant : une réunion de conception de produits permettant d'améliorer la performance industrielle. De même, Axon'Cable y exposera un torse robotisé réalisé en pièces 3D et une main également robotisée, actionnée par capteurs reproduisant les gestes des visiteurs.
Enfin, la société Siemens mettra à disposition des lunettes Google Cardboard qui permettront au visiteur qui aura téléchargé sur son iPhone une application spéciale de découvrir sur celui-ci un monde virtuel en 3D. Des revues et de la documentation seront également à disposition.
- Un Point Info sera également dédié à la fabrication additive sur le salon. Les visiteurs qui le désirent pourront être scannés par la machine 3D Scanning de la société Matrix 3D Concept durant toute la durée du salon. Chaque jour, deux d'entre eux seront tirés au sort et recevront leur statuette en couleur, élaborée par une imprimante 3D. De même, la société Drawn mettra à disposition sur cet espace des assises réalisées également grâce à la fabrication additive et sur lesquelles chacun pourra se reposer.

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail