Sous-traitance usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • TAMIDEC
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • BASTARD DCI
  • RMG INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • SNED DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • LB INDUSTRIE

L'actualité de l'industrie en générale semaine 26 - 2017

Dans le monde…

La croissance du secteur privé dans la zone euro a nettement ralenti en juin, se maintenant cependant à un niveau élevé. L’indice PMI composite Markit s’inscrit à 55,7 contre 56,8 en mai, son niveau le plus bas depuis cinq mois (Les Echos du 26/06).

Pour Les Echos mercredi, « la chaudière chinoise tourne à plein régime puisqu’en un an à fin mai, les profits de l’industrie ont progressé de 16,7% (…). En avril, la hausse était de 14% ». Un succès qui déborde les frontières du pays. « Et maintenant, les groupes chinois ouvrent des usines au... Japon », titrent ainsi LesEchos.fr ce jeudi. Le géant des télécoms Huawei va en effet inaugurer près de Tokyo la première usine jamais construite dans le pays par un groupe chinois. De la même façon, SAIC, le premier constructeur local, a décidé de ne pas se contenter d'exporter ses voitures depuis la Chine, mais de construire sa propre usine en Inde, appelée à devenir rapidement le troisième marché automobile au monde. Et Les Echos nous apprennent que « la Chine finance l’industrie américaine. Les investissements directs chinois aux Etats-Unis ont triplé en 2016. Ils représentent 140 000 emplois, en grande partie dans l’industrie ».

En France…

Les bonnes nouvelles continuent de s’accumuler pour l’économie. Le climat des affaires en juin, calculé par l’Insee, s’élève à 106 points, au-dessus de sa moyenne de longue période de 100. Le moral des patrons a augmenté d’un point par rapport au mois précédent et se situe à son plus haut depuis juillet 2011 (Les Echos du 23/06). L'Insee a également relevé son estimation de croissance à 0,5% au premier trimestre. Le PIB devrait augmenter de 1,6% cette année, contre 1,1% en 2016 (Challenges.fr du 23/06). « L’euphorie gagne les ETI », selon UsineNouvelle.com. Les entreprises de taille intermédiaire sont plus optimistes sur leurs carnets de commandes et leurs activités pour 2017, selon la dernière enquête de conjoncture pilotée par Bpifrance et la DGE. Après s’être déjà regarnis en 2016, les carnets devraient continuer à se redresser cette année, avec un solde d’opinion de + 28 % dans l’industrie, contre +11% l’an dernier.

Mais la situation n’est pas pour autant idyllique. Ainsi, la publication lundi des statistiques de Pôle emploi est venue rappeler le chemin qu’il reste à parcourir pour inverser durablement la fameuse courbe du chômage. Le nombre de personnes n’ayant pas du tout travaillé (catégorie A) a en effet augmenté de 22 300 le mois dernier en France métropolitaine, soit +0,6% par rapport à avril (Les Echos du 27/06). Et d’après Les Echos de mercredi, « tout le gouvernement a les yeux tournés vers la Cour des comptes. Les magistrats financiers dévoilent jeudi l’audit des finances publiques, qui déterminera une partie des orientations du nouvel exécutif. Selon nos informations, ce rapport dresse un état des lieux sévère pour les finances publiques. Le déficit est ainsi estimé à 3,2% du PIB en 2017, au-dessus de la limite européenne des 3% et supérieur au chiffre de 2,8% visé par la présidence Hollande. Celle-ci est critiquée dans l’audit, qui parle ‘d’éléments d’insincérité’. La Cour des comptes pointe des sous-budgétisations, des recettes tirées du retour des exilés fiscaux moindres qu’annoncées et le risque que fait peser la recapitalisation d’Areva. Le nouveau gouvernement va devoir trouver 4 à 5 milliards d’économies ».

Conséquence : d’après LesEchos.fr de lundi, « la réforme du CICE devrait être reportée. Le maintien du déficit public sous les 3% de PIB est érigé en priorité. La transformation du CICE en baisses de charges serait renvoyée à 2019 ». Le gouvernement exclut néanmoins une hausse  d’impôts (Challenges.fr du 26/06). Le conseil des ministres a par ailleurs examiné ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer le code du travail par ordonnances. Un document encore trop général pour estimer l’ampleur des réformes à venir, souligne UsineNouvelle.com.

« L’Ile-de-France réoriente sa politique économique vers les PME industrielles », titraient lundi Les Echos : « la région va promouvoir la transformation numérique de son industrie. Elle vise la mécanique, l’automobile et l’aéronautique du futur (…). L’effort va porter essentiellement sur les PME, 95% des entreprises industrielles franciliennes ayant moins de 50 salariés. La région devrait consacrer à son plan un peu plus de 300 millions d’euros sur cinq ans, soit 180 millions d’aides à l’innovation et à la modernisation des entreprises industrielles, et 125 millions pour la formation ». On apprend également que « la métropole mondiale la plus avancée en matière de transition numérique industrielle est Stuttgart (…), suivie de Séoul ex aequo avec Paris, devant Bangalore, Shenzhen, Detroit et Turin. Toronto, Helsinki et Londres ferment la marche, selon PwC ».

Station F, le campus parisien aux 1000 start-up dans lequel Xavier Niel a investi 250 millions d’euros, est inauguré ce jeudi soir en présence du président de la République Emmanuel Macron et de la maire de Paris Anne Hidalgo (UsineNouvelle.com du 29/06).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail