Sous-traitance usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • CARTIER MARCEL
  • SNED DECOLLETAGE
  • BASTARD DCI
  • LB INDUSTRIE
  • RMG INDUSTRIE
  • TAMIDEC

L'actualité de l'industrie en générale semaine 16 - 2017

Dans le monde...

« La croissance mondiale à nouveau sur de bons rails », titraient en une mercredi Les Echos : « pour la première fois depuis plus de trois ans, le Fonds monétaire international se montre un peu plus confiant sur la conjoncture internationale. Mardi, à Washington, l’institution multilatérale a augmenté d’un dixième de point, à 3,5%, sa prévision de croissance mondiale pour l’année en cours.
Cet optimisme relatif concerne essentiellement les pays industrialisés : l’Espagne, le Japon et le Royaume-Uni ont vu un relèvement significatif. Pour la France, le Fonds prédit désormais une hausse de la production de 1,4% cette année (et 1,6% en 2018), derrière l’Allemagne (1,6%) et les Etats-Unis (2,3%). L’activité s’est renforcée dans ces pays depuis le second semestre 2016. Néanmoins, le FMI reconnaît que bon nombre d’incertitudes font peser un risque sur ses prévisions. A commencer par les tentations protectionnistes de certains pays comme les Etats-Unis. Le Fonds souligne également l’incertitude politique dans la zone euro, avec les élections en France et, un peu plus tard, en Allemagne ». Alors... n’oubliez pas d’aller voter dimanche !

La zone euro a enregistré en février un excédent commercial meilleur que prévu, à 17,8 milliards d’euros, après un déficit de 0,6 milliard en janvier (Les Echos du 20/04).

Pékin a vu son PIB progresser au premier trimestre de 6,9%, au-delà des attentes. Mais les économistes restent prudents (Les Echos du 18/04).

La production industrielle du Japon a augmenté de 4,7% en février en rythme annuel. C’est le quatrième mois consécutif de progression (Les Echos du 18/04).

Après +0,1% en février, celle des Etats-Unis a progressé en mars de 0,5%, un peu plus rapidement que ne s’y attendaient les analystes (Les Echos du 19/04).

 

En France...

Lu mercredi sur LesEchos.fr : « embellie en vue sur le front de l'emploi : la dernière enquête annuelle de Pôle emploi sur les besoins de main d'œuvre, dévoilée ce mercredi, estime à 1,97 million le nombre de projets d'embauche sur l'année 2017, soit 150 000 de plus que l'an dernier (+8,2%). Un niveau jamais atteint depuis la première édition de l'étude, en 2002. Près d'un projet de recrutement sur deux émane d'entreprises de moins de 10 salariés, et plus de la moitié (58%) concerne des CDI ou des CDD de plus de six mois. De quoi faire regretter à François Hollande son absence au premier tour ».

La mesure de suramortissement industriel, qui devait être prolongée jusqu'à la fin de l'année, a finalement pris fin vendredi dernier, au grand dam notamment de la CPME : « stopper ce dispositif est d'autant plus incompréhensible que son efficacité n'était plus à démontrer. Ainsi, par exemple, en 2016, les commandes de robots avaient bondi de 15% tandis que celles de nacelles progressaient de 40% ! ». La Confédération réclame que « la politique industrielle de la France s'inscrive enfin dans une dynamique de long terme, que l'on cesse de gouverner par à-coups et que l'on privilégie, tout simplement, ce qui fonctionne » (LaTribune.fr du 14/04).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail