Sous-traitance usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • LB INDUSTRIE
  • SNED DECOLLETAGE
  • RMG INDUSTRIE
  • TAMIDEC
  • BASTARD DCI

L'actualité de l'industrie en générale semaine 14 - 2017

Dans le monde…

Proclamée depuis des mois par les autorités, la sortie de crise de la Russie se mesure désormais dans les statistiques, qui montrent une croissance pour la première fois depuis deux ans. Le PIB du pays a progressé sur un an de 0,3% au quatrième trimestre 2016 (Les Echos du 03/04).

L’activité du secteur privé dans la zone euro a accéléré à la fin du premier trimestre de +0,6%, au point de connaître sa plus forte progression en près de six ans. L’indice PMI composite a grimpé à 56,0 en février et 56,4 en mars, à son niveau le plus élevé depuis avril 2011 (Les Echos du 06/04). Le taux de chômage dans la zone a par ailleurs reculé de 0,1 point en février, pour atteindre 9,5%, son taux le plus faible depuis mai 2009, a annoncé lundi Eurostat. Il était repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique des 10% (Les Echos du 04/04).

Selon LesEchos.fr, « le patronat allemand a les yeux rivés sur les élections françaises » : « le président de la Fédération de l’industrie allemande (BDI), Dieter Kempf, craint un retour du nationalisme. Il compte sur la France et l’Allemagne pour rester unis face aux défis du Brexit et de l’élection de Donald Trump ».

La production industrielle de la Hongrie a bondi de 3,4% en février, après avoir stagné en janvier. Sur un an, elle augmente de 2,7% (Les Echos du 06/04).

 

En France…

Les Echos parlent lundi d’une performance « historique ! Avec 26,37% des voix contre 24,85%, la CFDT a détrôné la CGT de sa place de premier syndicat du privé qu’elle occupait depuis sa création en… 1895 ! Pour l’organisation de Laurent Berger, cette victoire est le fruit de la stratégie réformiste assumant, malgré les coups encaissés, nombre d’accords dans les entreprises ou interprofessionnels, et soutenant les grandes mesures du quinquennat Hollande, baisse des charges du pacte de responsabilité, loi travail ou encore travail dominical. Pour la centrale de Philippe Martinez, la claque est double. D’une part, parce qu’elle est désormais nettement derrière, mais, surtout, parce qu’elle est la seule à avoir perdu de l’audience ».

La dernière édition du baromètre trimestriel Posternak-Ifop sur l'image des entreprises françaises est un plébiscite pour l'industrie tricolore : entre Michelin, Airbus et Citroën, le monde des usines truste – dans cet ordre - les trois premières places. Renault, en revanche, chute de la 12e à la 23e place, signe que l'affaire de tromperie sur les émissions polluantes de ses diesels a laissé des traces dans l'opinion (LesEchos.fr du 29/03).

A trois semaines de l’élection présidentielle, les industriels s’inquiètent que leur secteur ne soit pas au cœur des programmes des candidats. Les 18 fédérations réunies au sein du GFI, le Groupement des Fédérations Industrielles, ont présenté mardi matin un manifeste intitulé « la fabrique de l'avenir » pour les interpeller et avancer leurs priorités, au premier rang desquelles l’apprentissage (UsineNouvelle.com du 04 et Les Echos du 06/04).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail