Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse automobile du 20.10.16

Conjoncture

1,07 million de personnes sont allées au Mondial de l’Automobile durant ses deux semaines, contre 1,25 million pour l’édition 2014. Pour les organisateurs, cette baisse est dans la moyenne du recul de tous les événements nationaux depuis les attentats et il demeure le salon auto le plus visité au monde (Les Echos du 17/10).
Le marché européen des voitures neuves a augmenté de 7,2% en septembre, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles, l’ACEA. Un niveau record. Cette solide croissance est à attribuer en particulier à l'Italie avec 17,4% de plus de voitures particulières neuves sur ses routes en un an, et à l’Espagne avec +13,9%. L'Allemagne, numéro un du Vieux Continent, a progressé de +9,4%. Le Royaume-Uni (+1,6%) et la France (+2,5%), respectivement deuxième et troisième débouchés dans l'Union, ont crû à des rythmes plus modestes. Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché européen progresse de 8%, bien au-delà des prévisions de l'ACEA qui table sur 5% pour l'ensemble de 2016. Les constructeurs français ont connu des sorts très contrastés, le groupe Renault voyant ses immatriculations bondir de 18,7% tandis que celles de PSA décrochaient de 5,2% par rapport à septembre 2015 (Challenges.fr du 14/10). « Ventes de voitures en Europe : Renault rattrape PSA », souligne précisément Challenges.fr qui rappelle que « la firme au losange a accru ses volumes de 40% depuis 2013, PSA de 13% ».

D’après ce même site Internet, « PSA et Renault ont un boulevard en Iran » : « la levée des sanctions permet aux constructeurs français de renouer des liens anciens avec le pays, où les concurrents restent à la traîne ».

Constructeurs

20% de la masse salariale européenne du groupe PSA, soit 18 000 emplois, serait menacée par la disparition du diesel, selon Force Ouvrière. Et ce alors que la commission d'enquête parlementaire sur l'offre automobile française a rendu un rapport demandant « la suppression progressive de tous les avantages fiscaux au diesel en cinq ans ». La ministre de l’Environnement Ségolène Royal a confirmé que l’avantage accordé aux flottes d’entreprises serait étendu à l’essence. Le but : changer les pratiques des gestionnaires de flottes qui s’équipent presque exclusivement en diesel. PSA a néanmoins accueilli favorablement les conclusions de la mission parlementaire, soutenant que malgré la frayeur des syndicats, il ne devrait pas y avoir de répercussion sur la masse salariale car « du point de vue du consommateur, le diesel restera financièrement intéressant » (UsineNouvelle.com du 13 et Les Echos du 14/10). Pourtant, Challenges.fr souligne qu’en huit ans, le groupe a réduit de 33% le nombre de ses salariés en France « et ce n'est pas fini. PSA pourrait supprimer jusqu'à 2 000 emplois supplémentaires en 2017, ont annoncé la CGT et la CFDT. Le constructeur automobile tenait lundi un comité central d'entreprise extraordinaire consacré, comme chaque année, à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Les suppressions de postes devraient toutefois se faire sans licenciement ».

D’après LesEchos.fr, « après Renault-Nissan, Carlos Ghosn va aussi devenir le patron de Mitsubishi. Selon le journal économique japonais Nikkei, la direction du constructeur japonais, dont Nissan a pris 34% du capital au printemps dernier, appuie cette nomination ». Une délégation d'ouvriers et de représentants de l'UAW, le syndicat automobile américain, a défilé à Paris mercredi dernier, en compagnie de l’acteur américain Danny Glover – LE Roger Murtaugh de la série L’Arme fatale - pour demander à Carlos Ghosn de permettre aux ouvriers de l'usine Nissan de Canton, dans le Mississippi, de former une représentation syndicale. Des ouvriers et des familles sont venus témoigner des conditions difficiles qui y auraient cours. Contacté par LaTribune.fr, Nissan récuse ces accusations et estime avoir élevé parmi ses priorités la sécurité et le bien-être au travail (LaTribune.fr du 13/10).

Suite au Dieselgate, Volkswagen pourrait supprimer jusqu'à 2 500 emplois par an pendant 10 ans par le biais de pré-retraites, d'après le président du comité d'entreprise (LaTribune.fr du 12/10). Un juge fédéral de San Francisco s'est déclaré mardi « fortement enclin » à approuver le projet de rachat par le constructeur à leurs propriétaires de quelque 475 000 véhicules équipés du logiciel de trucage des tests anti-pollution. Un plan d’un montant record de 10,033 milliards de dollars (UsineNouvelle.com du 19/10).

General Motors a réalisé son premier investissement dans une entreprise chinoise d’auto-partage (Les Echos du 13/10).

Le gouvernement allemand a demandé à Tesla de ne plus utiliser le terme Autopilot pour désigner son système d'aide à la conduite. Ce mot induirait en effet les conducteurs en erreur, ces derniers relâchant leur attention alors même qu'elle est nécessaire à tout instant (UsineNouvelle.com du 17/10). Sur sept voitures autonomes testées par Auto Plus sur un circuit fermé, une seule, la Mercedes Classe E, a réussi à tous les coups à éviter un obstacle soudain. Le magazine observe que pour l'heure, la technologie, notamment les capteurs, n'est pas encore prête à rendre les voitures totalement autonomes en toute sécurité (LaTribune.fr du 16/10).

En annonçant mercredi dernier un rapprochement avec Suzuki, Toyota reprend de facto la tête des constructeurs mondiaux et ruine les espoirs de Carlos Ghosn de devenir N°1 : même avec Mitsubishi, l'Alliance Renault-Nissan resterait largement derrière (Challenges.fr du 12/10).

Equipementiers / Sous-traitants

« Automobile : en France, le ‘Mittelstand’ s’active », titraient Les Echos ce mercredi : « le tissu de sous-traitants des constructeurs recèle quelques pépites. MGI Coutier, Mecaplast, Plastivaloire. Enfin remis de la crise de 2008, une flopée de petits et moyens équipementiers français grandissent à la vitesse grand V, trouvant de nouveaux clients et de nouveaux terrains de chasse hors de France. Parmi eux pourrait bien se cacher le prochain Valeo ».

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail