Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse automobile du 13.10.16

Conjoncture

Les véhicules électriques pourraient représenter 60% du parc automobile d'ici 2030 dans les grandes agglomérations à hauts revenus de la planète, selon une étude du cabinet de conseil McKinsey et Bloomberg New Energy Finance. Cette tendance est due aux normes plus strictes sur les émissions polluantes, à la baisse des coûts technologiques et à l'engouement des consommateurs. Le rapport ajoute que dans certaines avec des habitants aux revenus élevés logeant en banlieues, le véhicule autonome pourrait fortement se développer d'ici 2030. Ces villes connaîtraient une augmentation des déplacements véhiculés de 25%, dus notamment au développement des véhicules autonomes (UsineNouvelle.com du 11/10). En France justement, « le marché du véhicule électrique reprend des couleurs », annonce UsineNouvelle.com. Avec 2 270 immatriculations en septembre, le marché a rattrapé le niveau record de décembre 2015. Les immatriculations ont progressé de 35% par rapport au début de l’année. Ce chiffre représente 1,05% des ventes de véhicules neufs en France ce mois-ci. Le G7 a par ailleurs décidé de s'emparer des questions réglementaires entourant la voiture autonome afin de tenter d'organiser et standardiser le déploiement de ces véhicules susceptibles de révolutionner la circulation et le marché automobile (UsineNouvelle.com du 07/10).

Constructeurs

Renault parie toujours sur la Russie. Le français votera avec les autres actionnaires d'Avtovaz pour sa recapitalisation à hauteur de 1,1 milliard d'euros. Il pourrait être le seul contributeur à débourser du cash (UsineNouvelle.com du 10/10). Il a par ailleurs annoncé mardi son intention d’embaucher 1 000 salariés en CDI en France d’ici la fin de l’année.

Ces recrutements auront lieu « pour moitié dans les usines et pour moitié dans les autres secteurs du groupe, principalement dans les métiers de l’ingénierie et dans les fonctions tertiaires », précise-t-il (Les Echos du 12/10).

Les Echos nous expliquaient vendredi dernier « comment PSA veut réussir son grand retour en Iran » : « Citroën scelle un accord avec Saipa, l’un des deux grands constructeurs iraniens, afin de produire trois modèles dans le pays à partir de 2018. Objectif : atteindre 150 000 ventes à l’horizon 2021. Peugeot va s’appuyer sur Iran Khodro, l’autre grand nom iranien du secteur. La marque au lion vise 200 000 immatriculations d’ici 2021. Les deux acteurs vendront des voitures entre 10 000 et 20 000 euros ».

Navya se donne les moyens de ses ambitions. La jeune pousse lyonnaise en pointe dans le développement des navettes autonomes sans conducteur a annoncé mardi une augmentation de capital de 30 millions d’euros, à laquelle participent le groupe de transport Keolis, l’équipementier automobile Valeo et un groupe qatari (Les Echos du 11/10).

Deutsche Post a, en toute discrétion, conçu et construit sa propre camionnette de livraison électrique, exploitant les nouvelles percées technologiques au grand dam de son fournisseur historique, Volkswagen (UsineNouvelle.com du 07/10).

Le mode Autopilot de la Model S de Tesla représente « un danger considérable de circulation », selon un rapport interne du ministère allemand des Transports (UsineNouvelle.com du 07/10).

Nissan compte lancer huit nouveaux modèles d'automobiles en Inde d'ici 2021, a déclaré un responsable du constructeur (UsineNouvelle.com du 07/10).

Equipementiers / Sous-traitants

Les équipementiers spécialisés dans les filtres à particules doivent faire face à une forte augmentation des commandes des constructeurs qui devront en effet bientôt ajouter aux voitures essence cet équipement obligatoire sur le diesel depuis 2011 (UsineNouvelle.com du 07/10).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

ImprimerE-mail