Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE

Revue de presse automobile du 06.10.16

Conjoncture

Le rythme de croissance du marché automobile hexagonal s'est ralenti en septembre à 2,5%, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). La progression des immatriculations de voitures particulières neuves depuis le début de l'année est quant à elle de 5,7%, encore supérieure aux prévisions du CCFA pour 2016. Le groupe Renault a vu ses immatriculations progresser de 8,2%. Il dépasse ainsi en volumes PSA, dont les immatriculations se sont repliées de 6,8%. Sur les neuf premiers mois de l'année, PSA garde néanmoins la tête en quantités vendues, mais Renault s'offre une croissance de ses immatriculations de 9,6%, tandis que son concurrent se contente de +1,4%. Le diesel continue à perdre de la vitesse. Sa part de marché est tombée à 52,53% sur la période janvier-septembre, alors qu'elle était de 58,15% sur les neuf premiers mois de 2015 (Challenges.fr et UsineNouvelle.com du 01/10). Autre secteur en berne : depuis le début de l'année, le segment des petites voitures ne pèse plus que 7,6% des ventes, un score historiquement faible. En Europe, leurs ventes ne progressent que de 2% sur la période contre 8% pour le marché. Conséquence : Ford et Nissan abandonnent la partie et d'autres constructeurs devraient suivre (LesEchos.fr du 05/10).

Les Echos nous apprenaient vendredi dernier que « lors de la première journée du Mondial de Paris, les constructeurs ont enchaîné les annonces dans l’électrique. La Renault ZOE et la Golf électrique vont doubler leur autonomie pour atteindre 300 km. Avec la multiplication des types de motorisation et l’arrivée du numérique, les champs d’investissement explosent pour les groupes automobiles, créant une sorte de mur de la R&D pour les années à venir ». La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a elle-même souhaité samedi dernier que le Dieselgate donne un « coup d'accélérateur » au développement de la mobilité électrique (Challenges.fr du 01/10). Elle veut, en trois ans, déployer un million de bornes de recharge, dont 900 000 chez les particuliers grâce au crédit d’impôt transition énergétique. Elle a par ailleurs annoncé la création d’un bonus de 1 000 euros pour les deux-roues électriques (Les Echos du 03/10). En revanche, Challenges.fr nous apprend « pourquoi la voiture autonome n'est pas une réalité » : « l'infrastructure n'est pas prête. Responsabilité en cas d'accident, cohabitation avec les humains et protection des données posent problème ». Au-delà de tous ces effets d’annonce, l’émission Quotidien sur TMC proposait lundi soir un reportage amusant dans lequel le journaliste constatait que les véhicules exposés à la presse, en très grosse majorité électriques et autonomes, n’étaient pas les mêmes que ceux, à la motorisation plus classique, présentés au grand public le lendemain car ce sont ces derniers qui se vendent toujours en très large majorité.

Constructeurs

Toujours à l’occasion du Mondial de l’Automobile, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, détaillait vendredi dernier aux Echos sa vision de l’avènement prochain des véhicules électriques, de la voiture autonome et des services de mobilité. Renault va d’ailleurs réduire la part du diesel sur ses voitures citadines. Le Dieselgate a en effet accéléré ce mouvement. Pour lui, devenir numéro un mondial dès cette année est « atteignable » pour l’Alliance après le rachat de Mitsubishi (UsineNouvelle.com du 29/09). M. Ghosn vient aussi de parapher pour Renault la lettre d'intention pour la création d'une co-entreprise en Iran qui va permettre de produire encore plus de Logan et de Duster : 150 000 unités supplémentaires y sont prévues chaque année. Les véhicules à bas coûts du français ont déjà battu un record de ventes sur huit mois à près de 850 000 unités (Challenges.fr du 30/09). Dimanche, son usine de Flins s'est fait voler plus de 2 000 cartes de démarrage qui permettent de lancer les voitures équipées d'un programme (LeFigaro.fr du 05/10). Certes moins people que le cambriolage de Kim Kardashian, mais pas moins embarrassant. Son usine de Sandouville va, quant à elle, recruter 100 CDI et 100 CDD en 2016 pour accompagner la demande croissante pour le véhicule utilitaire Trafic et la montée en cadence de l’équipe de nuit (UsineNouvelle.com du 04/10).

Un an après un référendum hautement symbolique et médiatisé, les ouvriers de l'usine Smart de Hambach, en Moselle, ont embauché lundi avec leur contrat 39 heures payées 37, épilogue d'un long bras de fer entre direction et syndicats (Challenges.fr du 03/10). UsineNouvelle.com souligne néanmoins que ce passage se fait « dans un contexte de carnets de commandes en berne ».

Pour solder les poursuites, Volkswagen a accepté de payer 1,208 milliard de dollars aux 652 revendeurs américains concernés par le Dieselgate et de leur racheter les véhicules aux moteurs truqués restés dans leurs stocks (Les Echos du 03/10).

Le prototype autonome de Valeo, le Cruise4U, vient de franchir la barre des 24 heures de tests sur le périphérique parisien, réalisant plus de vingt fois le tour de la capitale pour étudier son comportement dans un espace de conduite complexe. Cet été, il avait déjà parcouru plus de 21 000 kilomètres aux Etats-Unis (UsineNouvelle.com du 29/09).

Le pilotage automatique de Tesla est-il vraiment fiable ? La question se pose alors qu'une voiture de la marque est entrée en collision avec un autocar dans le nord de l'Allemagne sans faire de blessés graves. Et ce alors que le constructeur est déjà sous le feu des critiques après un accident mortel aux USA (LesEchos.fr du 29/09). Ses livraisons ont pourtant bondi de 70% au troisième trimestre. Ces très bons chiffres déjouent les pronostics des analystes, alors que se sont multipliés cet été les doutes sur la capacité du constructeur californien de véhicules électriques à tenir ses engagements -astronomiques- en termes de production (LaTribune.fr du 03/10).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail