Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse automobile du 25.05.17

Conjoncture

Alors que les analystes s'attendaient à un marché 2017 en légère hausse, les immatriculations de voitures aux Etats-Unis sont orientées à la baisse depuis le début de l'année avec une accélération en avril. Les constructeurs se retrouvent avec de nombreux invendus malgré d'importantes campagnes de promotions (LaTribune.fr du 18/05).

Constructeurs

Les Echos parlaient en une lundi d’une « étape clef pour Renault [qui] s’apprête à commercialiser sa voiture à très bas coût développée en Inde, la Kwid, en dehors du sous-continent. Le petit crossover sera lancé à partir du mois d’août au Brésil et d’autres pays sont en vue. Le pari industriel est complexe : 40% des pièces continueront de venir d’Inde, où les coûts sont imbattables. L’auto sera vendue plus cher qu’en Inde, entre 8 000 et 10 000 euros, mais l’équipement sera sensiblement étoffé ».

Le Dieselgate refait fortement parler de lui cette semaine.

Le Monde a eu accès au procès-verbal dressé par la répression des fraudes sur Volkswagen. Selon la DGCCRF, le montant du chiffre d'affaires « frauduleux » lié aux moteurs truqués en France atteint 22,78 milliards d’euros. Le constructeur serait ainsi exposé à une amende de 19,7 milliards (UsineNouvelle.com du 23/05) ! En Allemagne, le parquet de Stuttgart a annoncé mardi avoir perquisitionné dans plus d'une dizaine de locaux, dans le pays, de Daimler, soupçonné de fraude (Challenges.fr du 23/05). Et de l’autre côté de l’Atlantique, c’est au tour de Fiat Chrysler d’être dans le collimateur de la justice américaine. Aucun accord sur les émissions polluantes n'ayant été conclu avec le constructeur italo-américain, le département de la Justice a déposé mardi une plainte au civil pour usage de logiciel fraudeur, provoquant aussitôt une glissade de 3% du cours de son action à la mi-journée à Wall Street (UsineNouvelle.com du 18/05).

Daimler a par ailleurs annoncé lundi un investissement d’un milliard d’euros dans l’assemblage de batteries pour véhicules électriques sur deux sites, l’un en Allemagne et l’autre, encore à déterminer, à l’étranger.

A l'occasion de l'inauguration de l’usine d’outre-Rhin lundi, la chancelière Angela Merkel a déclaré que l'industrie automobile allemande devait investir massivement pour ne pas rater le virage vers la voiture électrique (UsineNouvelle.com et Les Echos du 23/05).

Mark Fields a été démis lundi de ses fonctions à la tête de Ford, qui a perdu 37 % en Bourse sous son mandat entamé en 2014, et remplacé par Jim Hackett. Bien que générant des profits record, le constructeur semble à la traîne sur différents sujets, dont l’électrique (Les Echos du 23/05).

Le chinois Geely, propriétaire de Volvo Cars, devrait racheter son concurrent malaisien Proton, grillant la politesse à PSA (Les Echos du 24/05).

Equipementiers / Sous-traitants

Après plus d'une semaine de mobilisation, les salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA, ont rencontré vendredi dernier le nouveau ministre de l'Économie Bruno Le Maire pour éviter une liquidation (LeFigaro.fr du 19/05). Après s’être entretenu pendant le week-end avec Carlos Ghosn et Carlos Tavares, le ministre a obtenu une hausse des commandes de PSA de 10 à 12 millions d’euros et un doublement des commandes de Renault de 5 à 10 millions (Les Echos du 22/05). Suite à cette annonce, le groupe stéphanois GMD s’est dit prêt à reprendre l’équipementier creusois en difficulté (LesEchos.fr du 22/05). La compagnie financière de Castiglione s’est également déclarée intéressée et prête à conserver 240 salariés sur 277 (Les Echos du 24/05). De quoi être optimiste alors que le tribunal de commerce de Poitiers doit se prononcer ce mercredi sur la poursuite d’activité (UsineNouvelle.com du 24/05).

PSA est en discussion avec le spécialiste japonais de la boîte de vitesse automatique Aisin Seiki pour le convaincre de venir produire une partie de ses transmissions dans une usine française du groupe (UsineNouvelle.com du 18/05).

Coup, filiale de Bosch, va déployer cet été une flotte de 600 scooters en libre-service dans Paris, concurrençant ainsi la start-up française Cityscoot qui dispose déjà de 1 000 machines dans la capitale (UsineNouvelle.com du 19/05).

BMW, Mazda, Subaru et Toyota vont verser 498 millions d’euros aux propriétaires des 16 millions de véhicules concernés par le rappel lié aux airbags dangereux du groupe japonais Takata dans le cadre du règlement de l’action collective engagée à la suite de nombreux accidents qui ont provoqué au moins 16 décès et 180 blessures (Les Echos du 22/05).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail