Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE

Revue de presse automobile du 18.05.17

Conjoncture

L'Union européenne va intenter une action en justice contre l'Etat italien, Bruxelles accusant Rome de ne pas avoir correctement traité les soupçons de manipulation des émissions entourant Fiat Chrysler survenus dans la foulée du Dieselgate (UsineNouvelle.com du 16/05). Les émissions produites par les véhicules diesel au-delà des limites affichées par les constructeurs ont provoqué 38 000 morts prématurées dans le monde en 2015, selon une étude parue lundi dans la revue Nature (LExpress.fr du 15/05).

Les ventes de véhicules en Chine, premier marché mondial, ont baissé de 2,2% sur un an en avril, en raison notamment de nouvelles taxes (Les Echos du 12/05).

« Automobile : en Russie, une reprise encourageante mais encore fragile », titraient lundi Les Echos : « la hausse de 6,9% en avril est accueillie avec prudence. Le marché russe reste à son plus bas niveau depuis dix ans, divisé par deux par rapport au record de 2012 ». AvtoVAZ, le constructeur local contrôlé par Renault, voit ses ventes croître de 8% depuis le début d’année.

Le marché automobile européen s'est aussi contracté le mois dernier pour la première fois depuis octobre 2016, de 6,8% sur un an. Ce recul s'explique essentiellement par un effet calendaire, Pâques tombant en avril au lieu de mars en 2016, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles, l’ACEA. La Grande-Bretagne a subi la plus lourde contraction, avec une chute de 19,8%, suivie par l'Allemagne (-8%), la France (-6%) et l'Italie (-4,6%), mais le marché espagnol a progressé de 1,1%. Sur les quatre premiers mois de l'année, la tendance reste néanmoins positive, à +4,5%. Hormis Toyota, Kia et Suzuki, tous ont subi un recul de leurs ventes en avril, dont les français PSA à -6,7% et le groupe Renault à -2,9% (UsineNouvelle.com du 16/05).

L’Allemagne, qui visait un million de véhicules électriques en circulation dans le pays d’ici 2020, renonce à cet objectif. Seuls 34 000 sont actuellement en circulation (Les Echos du 17/05).

« L'industrie automobile française n'a pas à rougir de sa robotisation », titrait UsineNouvelle.com mercredi : « avec 940 robots pour 10 000 salariés, le secteur se classe deuxième au niveau européen, selon le World Robotics Report publié par la Fédération internationale de la robotique (IFR) mardi. Si l'Hexagone est suivi de très près par la Slovaquie (920), il reste très loin derrière l'Allemagne et ses 1 147 unités pour 10 000 salariés ».

Constructeurs

Des entreprises privées et publiques de 150 pays ont été victimes d’une série d’attaques bloquant leurs activités le week-end dernier. En France, Renault a été particulièrement touché et a dû stopper la production de plusieurs sites (Les Echos du 15/05). Mais seul celui de Douai était encore à l’arrêt lundi (Challenges.fr du 15/05). Selon deux entreprises spécialisées dans la sécurité informatique, le régime nord-coréen serait lié à cette cyberattaque (Challenges.fr et UsineNouvelle.com du 16/05).

PSA a présenté sa nouvelle génération de moteurs essence et diesel pour Peugeot, Citroën, DS et Opel. Plus compacts, puissants et écologiques, le groupe fait toutefois un pari risqué en réalisant l'impasse sur les grosses cylindrées, se contentant de proposer des solutions hybrides, beaucoup plus chères et encore à l'état de marché de niche, alors qu'il prétend se positionner sur le segment de haut-de-gamme (LaTribune.fr du 16/05).

L’industriel va également investir 130 millions d’euros avec un partenaire local pour construire un site d’assemblage de véhicules utilitaires Peugeot et Citroën en Ouzbékistan. La moitié des pièces nécessaires seront produites dans ce pays (Les Echos du 17/05).

Un juge fédéral américain a définitivement approuvé le 11 mai le plan consistant pour Volkswagen à verser au moins 1,12 milliard d'euros pour réparer ou racheter près de 80 000 véhicules équipés de moteurs diesel 3 litres aux Etats-Unis dans le cadre du Dieselgate (UsineNouvelle.com du 11/05). La fin du scandale ? Que nenni ! Alors qu’il avait promis la transparence, l’allemand a rejeté les appels de certains investisseurs lui réclamant la publication du rapport qu’il avait commandé lui-même. Les actionnaires ont manifesté leur désaccord lors de l'assemblée générale du 10 mai : « Insultant… Qu'avez-vous à cacher ? » (UsineNouvelle.com du 11/05). Le parquet de Stuttgart a par ailleurs confirmé mercredi avoir ouvert une enquête dès le mois de février dans le cadre de soupçons autour d'une manipulation du marché visant des membres du directoire de Porsche SE, l’actionnaire majoritaire de Volkswagen, pour déterminer si les responsables allemands ont retardé la publication d’informations relatives au scandale avant que celui-ci n’éclate. Les enquêteurs s’intéressent notamment pour la première fois au rôle de Matthias Müller, l’actuel patron du groupe (UsineNouvelle.com du 17/05).

Ford souhaiterait supprimer 10% de ses effectifs globaux afin de faire des économies et d'améliorer sa rentabilité, selon le Detroit Free Press. Ce qui représente 20 000 salariés (UsineNouvelle.com du 16/05). Il a annoncé la suppression d’ici fin septembre de 1 400 emplois en Amérique du Nord et en Asie, principalement dans des fonctions administratives et aux Etats-Unis. Il espère ainsi économiser 3 milliards de dollars dès cette année (Les Echos du 18/05).

UsineNouvelle.com nous apprend mardi que Toyota a investi près de 345 000 euros dans un projet de voiture volante. Appelé Skydrive, ce véhicule, développé par une trentaine de personnes depuis 2012, espère allumer la flamme olympique en 2020 !

Comme son grand rival Toyota, Nissan craint de voir ses profits enregistrer deux années consécutives de baisse après une longue séquence de hausse. Pourtant, le groupe jouit d’une augmentation solide de ses ventes : sur l’exercice fiscal d’avril 2016 à mars 2017, le partenaire de Renault a vendu 3,7% de véhicules en plus. Mais il souffre de la récente appréciation de la devise nippone (Les Echos du 12/05).

Lyft, service américain de location de véhicules avec chauffeur, et Waymo, le constructeur de voiture autonome de Google, vont coopérer dans ce dernier secteur, s'attaquant de front à Uber (LesEchos.fr du 15/05). Un juge californien a par ailleurs ordonné à un ingénieur d'Uber, au cœur d'une affaire de secrets industriels, de restituer à son ancien employeur Waymo des dossiers confidentiels qu'il aurait emportés en quittant cette entreprise (LaTribune.fr du 17/05).

Equipementiers / Sous-traitants

Les salariés du sous-traitant GM&S ont engagé un bras de fer avec les constructeurs français qu’ils jugent responsables de l’échec du projet de reprise de leur entreprise par l’équipementier GMD, par leur refus de s’engager à maintenir un volume de commandes suffisant. Certains ont détruit du matériel et l’usine de La Souterraine, dans la Creuse, a été piégée à l’aide de bonbonnes de gaz et de bidons d’essence face au risque de liquidation judiciaire lors de l’audience programmée le 23 mai par le tribunal de commerce de Poitiers (Les Echos du 12/05). La rencontre organisée lundi entre PSA, Renault, les représentants des salariés, le mandataire judiciaire et des élus locaux n'a pas permis d'aboutir à un accord (UsineNouvelle.com du 15/05). Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou, les deux ex-candidats à la présidentielle, se sont rendus mardi à une manifestation de soutien (LeFigaro.fr du 16/05).

Faurecia a annoncé lundi un accord avec Stelia dans le domaine des réservoirs à hydrogène en composites, pour se nourrir des brevets de cette filiale d’Airbus sur cette technologie. Comme son concurrent Plastic Omnium, le groupe, contrôlé par PSA, entend se faire une place dans l’écosystème des piles à combustibles en plein développement (Les Echos du 16/05).

L’équipementier américain Delphi va officiellement conjuguer ses efforts de recherche et développement avec BMW, Intel et Mobileye sur le véhicule autonome. Il leur apportera des composants électroniques cruciaux (Les Echos du 17/05).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail