Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie automobile

  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE

PSA aborde 2017 sur les chapeaux de roues

En pleine forme avec un bond de 79% de son bénéfice net en 2016, PSA va verser son premier dividende depuis six ans (Les Echos du 23/03). De quoi lui donner de l’appétit.
« PSA investit 200 millions d'euros pour transformer Sochaux en usine du futur », titrait ainsi LaTribune.fr vendredi dernier. L’article précise qu’ « en rationalisant les flux, réduisant les ruptures de charge et en équipant les chaînes de montage de matériel dernier cri, l'usine devra être capable de fabriquer six silhouettes différentes et de produire 400 000 véhicules par an ».
Mais surtout, le français a engagé des discussions avec General Motors pour racheter sa filiale européenne Opel même si, pour LaTribune.fr, « cette marque n'est pas au mieux de sa forme et les complémentarités stratégiques ne vont pas de soi, tandis que PSA est encore en phase de relance de ses propres marques ». D’après UsineNouvelle.com, l’Allemagne est divisée sur ce projet, entre chance de nouveau départ et peur pour le maintien des emplois. Mais le patron de la division européenne de GM s'est prononcé vendredi dernier en faveur d'une telle opération, déclaration précédée la veille par des propos de la ministre allemande de l'économie allant dans la même direction (LesEchos.fr du 17/02). En réponse à ces inquiétudes, PSA a promis de conserver les quatre sites de production d'Opel en Allemagne (UsineNouvelle.com du 20/02) et de respecter les accords sociaux en place, notamment ceux qui prévoient un maintien des emplois à court terme (Challenges.fr du 23/02). Le président du directoire, Carlos Tavares, a également demandé à rencontrer la Première ministre britannique Theresa May pour discuter de l'éventuel rachat de Vauxhall, l'autre filiale européenne de GM qui l’intéresse (Challenges.fr du 18/02). Le ministre des Entreprises d’outre-Manche a déclaré avoir reçu des propos rassurants concernant l'avenir des usines implantées en Grande-Bretagne en cas de rachat (UsineNouvelle.com du 20/02). PSA prévoit d'atteindre cinq millions de ventes combinées d'ici 2022 grâce à son projet d'acquisition d'Opel et Vauxhall qu'il compte finaliser dès le début mars (UsineNouvelle.com du 22/02).
Doté d’une soif apparemment inextinguible, le français a également fait une offre ferme sur le malaisien Proton (Les Echos du 21/02).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail