Une première en France : GLOBAL INDUSTRIE, un salon regroupant...

...l’ensemble de l’écosystème industriel hexagonal et européen

du 27 au 30 mars 2018, Paris Nord Villepinte

"Nous organiserons également au mois de mars […] un grand salon international de l’industrie à Villepinte.[…] Il permettra de promouvoir le savoir-faire de nos entreprises de la "French Fab" et de leur offrir les meilleures conditions pour leur développement à l’international."

Discours de M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre au Conseil National de l’Industrie - Bobigny - Lundi 20 novembre 2017.

En créant le plus grand rassemblement industriel multisectoriel en France, le Groupe GL events concrétise son implication grandissante dans la promotion de l’industrie en France. Cet événement d’une ampleur inédite bénéficie du soutien des professionnels de la filière, des collectivités territoriales et organisations professionnelles. Preuve de sa pertinence, GLOBAL INDUSTRIE est placé sous le Haut Patronage du Président de la République française.

Un vœu devenu réalité
Alors que l’Industrie du Futur redessine le paysage industriel international et redistribue les cartes, la France sait qu’elle a en main des atouts qui peuvent lui permettre d’être maître de la partie. À elle de retrouver sa place de leader au palmarès des grandes puissances industrielles !
La profession, mais aussi Emmanuel Macron en 2015, alors Ministre de l’Économie et de l’Industrie qui a fait de la modernisation de l’industrie une priorité nationale, réclamaient la création d’un grand événement européen tourné vers le futur. C’est désormais chose faite avec GLOBAL INDUSTRIE, qui regroupe 4 salons industriels complémentaires leaders dans leur secteur : MIDEST, SMART INDUSTRIES, INDUSTRIE, et TOLEXPO.
Les régions françaises les plus fortement industrialisées ont pris la mesure de l’événement et ont tenu à être présentes ou à apporter leur soutien pour ce lancement : Auvergne-RhôneAlpes, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire, Grand-Est, Hauts-de-France, Ile-deFrance, Normandie, Pays-de-la-Loire, sans oublier la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie (Présence sur le Salon MIDEST et/ou SMART INDUSTRIES).
GLOBAL INDUSTRIE est réalisé avec le soutien de Bpifrance/ French Fab qui accompagnera le salon sur plusieurs actions.

Une offre d’une exhaustivité inégalée
Dans un lieu à taille humaine à l’atmosphère conviviale, clients et fournisseurs retrouveront tout l’écosystème industriel (de la start-up au grand groupe de donneurs d’ordre, en passant par le sous-traitant ou le fabricant d’équipement ou de solutions industrielles, les pôles de compétitivité, centres de recherche et incubateurs), toute la chaîne de valeur (R&D, conception, production, services, formation) et toutes les filières utilisatrices (Transports et mobilité, Énergies et infrastructures, Agroalimentaire, Biens de consommation, Chimie, Cosmétologie et Pharmacie, Mécanique...).
Pour l’ensemble des acteurs de l’industrie, visiteurs comme exposants, l’intérêt d’un tel regroupement, en termes de gains de temps et de budget, coule de source. Tous sont assurés de trouver sur GLOBAL INDUSTRIE le produit, l’équipement le savoir-faire ou la solution qu’ils recherchent pour améliorer leur process, de la conception à la production en passant par les services.
Avec 2 700 exposants (dont 25 % d’internationaux) sur plus de 100 000 m² d’exposition (5 halls de Paris Nord Villepinte), ce nouveau vaisseau amiral de l’industrie en France attend 50 000 visiteurs professionnels et plus de 7 000 jeunes étudiants.

Des salons à l’identité forte et préservée
Chacun des 4 salons représentera une brique de GLOBAL INDUSTRIE, via une animation phare.
Tous seront fédérés sous une même bannière mais conserveront leur identité et leur spécificité :

MIDEST, la sous-traitance version 4.0

L’ensemble des savoir-faire en sous-traitance industrielle se retrouvera sur MIDeST, un salon qui jouit d’une longévité (près de 50 ans) et d’une popularité hors pair auprès des professionnels, en dépit des aléas que le secteur de la sous-traitance a connu ces dernières années.
Spécialement créé, le GLOBAL INDUSTRIe Campus, espace de 1 500 m² dédié à l’emploi, la formation et à l’attractivité des métiers pour tous les publics (étudiants du collège aux écoles d’ingénieurs, demandeurs d’emplois, actifs en reconversion, professeurs, parents d’élèves ou recruteurs), et soutenu par la DGE et le Ministère de l’Education Nationale, accueillera des démonstrations de nouvelles technologies et des applications ludiques. L’Amphi sera le cadre pitchs d’industriels, sous forme de retours d’expériences et de partage avec les étudiants. Sans oublier des services pratiques tels que : recrutement, conseil, offres et demandes de stages, emplois, formations…
Nouveau : constitué en partie en villages métiers, MIDeST organise 8 Places des savoir-faire conçues pour créer de l'animation au cœur de différents secteurs du Salon et mieux appréhender la Sous-Traitance d’aujourd’hui : 8 zones, aisément reconnaissables, valorisent l'offre des métiers et des régions (nationales ou internationales) avec des exemples concrets de démonstrations de technologie, de présentation de pièces spectaculaires ou techniques et de mini ateliers autour d'un secteur de sous-traitance.
Le Club MIDEST réunira des ateliers exposants valorisant une entreprise, une solution ou un savoir-faire ; des rendez-vous experts (en partenariat avec Usine IO) et une zone de coworking. Durant quatre jours, cet espace sera rythmé par de nombreuses prises de paroles : séances de pitchs pour les start-ups et exposants, accueil des ateliers exposants, zone "meet the speaker" pour échanger avec les intervenants aux conférences…

SMART INDUSTRIES, l’industrie de demain en ligne de mire

Plus particulièrement orienté Industrie du Futur, SMART INDUSTRIeS réunira les grands acteurs de l’industrie connectée, collaborative et efficiente. Grands groupes, ETI ou PMI y présenteront leurs dernières innovations dans 6 grands domaines : conception produit/process, pilotage et contrôle de l’appareil de production, opérations de fabrication, services liés à l’appareil de production, technologies numériques et organisation du travail.
7 villages y développeront plusieurs thématiques phares : Village Start-up, Espace MES, Carré des Ingénieristes, Village Continuité numérique, Village Cap’tronic sur l’électronique intelligente, et Connect+Event orienté IoT.
SMART INDUSTRIES accueillera le Plateau TV (300 personnes) où se dérouleront nombre d’interventions du programme GLOBAL INDUSTRIE Conférences, les autres se tenant dans deux salles de conférences situées respectivement sur INDUSTRIE et MIDEST.
Tout au long de l’événement, les professionnels auront le choix entre des Master Class de grands chefs d’entreprises, des débats sur des thèmes d’actualité (cybersécurité, fabrication additive, cobotique, jumeau numérique, relations clients/fournisseurs…), des keynotes de directeurs d’usines françaises et étrangères (mise en œuvre de l’Industrie du Futur sur leurs sites), des conférences de grands économistes, philosophes ou hommes politiques sur leur vision de l’industrie de demain…
Plusieurs régions industrielles de France viendront montrer l’importance qu’elles donnent à l’Industrie du Futur : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine, Pays-de-Loire, Sud PACA…

INDUSTRIE, salon phare des technologies et équipements de production

Par la variété de son offre, son dynamisme et son importante fréquentation, INDUSTRIE, Salon des technologies et équipements de production, se classe au top 5 européen.
En plus des 9 Secteurs d’exposition et de ses deux villages thématiques, le Village Impression 3D (fabrication additive) et le Village Stratégie et développement des entreprises qui proposera toutes les pistes à explorer pour entamer une démarche d’optimisation industrielle, INDUSTRIE accueillera L’Usine Connectée, en partenariat avec le Symop, l’UITS, le GIMELEC et Artema. Sur 1 000 m², une chaîne complète de production en fonctionnement et représentant tous les secteurs industriels des 4 salons illustrera de façon concrète les technologies éprouvées et les évolutions majeures de l’industrie du futur, de la conception à l’assemblage, en passant par la production et le traitement de surface… Chaque visiteur pourra ainsi repartir avec un objet personnalisé à sa demande.
Fruit d’un, le Labo INDUSTRIE, en partenariat étroit avec le Symop, le Cetim et le CEA mettra en scène les technologies préfigurant l’Industrie du Futur mises au point par les start-up et laboratoires de recherche. En 2018, les démonstrations seront réparties selon quatre thématiques : Advanced manufacturing, Digital factory, Cybersécurité, Data intelligence.
Nouveau : Arts & Métiers Acceleration, l’accélérateur de startups de la Société des ingénieurs Arts & Métiers, lance le concours international Open Innovation du salon sur le thème de l’industrie du futur. Ce challenge inédit - organisé en partenariat avec Agorize et la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie – va durer 3 mois et s’achèvera par un hackathon de 48 heures non-stop au cœur de Global Industrie du 27 (midi) au 29 mars (midi).
Les startups finalistes devront y élaborer le prototype de la solution industrielle proposée au concours. Objectif : faire émerger les nouvelles solutions hardware et leurs prototypes au service de l’industrie du futur. Les domaines concernés : machine learning, intelligence artificielle, techniques de l’environnement et de l’efficacité énergétique, internet des objets (IOT), data science, matériaux, process du futur, etc.
Nouveau également : l’exposition Faux Fuyons!, conçue par la FIM, Artema et le Cetim, présentera des exemples concrets de contrefaçon, fléau économique qui touche l’ensemble de l’industrie. En parallèle, une conférence-table ronde associera les partenaires de l’exposition, les constructeurs automobiles français, les services de l’État (Douanes, INPI…) et l’Union des Fabricants. Outre son aspect spectaculaire, la destruction en direct par un rouleaucompresseur d’objets contrefaits marquera la détermination des industriels à lutter contre ce fléau.

TOLEXPO, l’écrin des métiers et de l’innovation dans le secteur de la tôlerie

Fer de lance de son secteur et complément indispensable des trois autres salons, TOLEXPO enrichira l’offre avec des solutions et des équipements pour la tôlerie : renouvellement ou modernisation du matériel, adoption de nouvelles technologies, renforcement de la productivité, mise en accord avec les normes et réglementations…
Plus de 200 exposants (dont 49 % issus de l'international), fabricants et distributeurs, proposeront leurs innovations en matière d'équipements et de technologies de production pour le travail de la tôle, du coil, du tube et des profilés. À 50 % décideurs et 37 % prescripteurs, les visiteurs de TOLeXPO sont 62 % à avoir un réel projet d’achat dans les 12 mois à venir. En 2016, les 200 exposants ont profité du salon pour lancer pas moins de 70 nouveaux produits !

GLOBAL INDUSTRIE, incubateur d’opportunités de business

En drainant un flux de visiteurs issus d’horizons différents (50 filières représentées), la synergie créée par le regroupement des 4 salons sera source de nouveaux débouchés et d’opportunités d’affaires inédites. Par leur complémentarité, chacun d’entre eux tirera profit d’ouvertures à l’international, de possibilités d’atteindre de nouvelles filières et nouveaux marchés mis à leur disposition par les trois autres.
Lessalons bénéficieront de la force de frappe des actions à l’international menées par GLOBAL INDUSTRIE sur 11 pays : Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Maroc, Belgique, Malaisie, Brésil, Afrique du Sud, Chine et Japon.
Outre les animations et conférences qui se dérouleront sur chaque salon, GLOBAL INDUSTRIE multipliera les initiatives favorisant les rencontres et les échanges entre professionnels, en dehors des limites stricto sensu de leurs salons (GLOBAL INDUSTRIe MEETINGS). Le plus emblématique de ces moments privilégiés sera la soirée de remise des GLOBAL INDUSTRIE Awards. Distinguant les entreprises les plus innovantes, ces trophées seront dévoilés et remis à l’occasion d’une grande soirée spéciale le 27 mars, en présence de la presse et des industriels.

Imprimer E-mail