Revue de presse de l'énergie du 03.11.16

Selon une nouvelle estimation du gouvernement japonais, les premiers devis pour le démantèlement de la centrale de Fukushima ne pourront pas être tenus. Les coûts s’envolent et les experts se refusent à donner un nouveau montant précis (UsineNouvelle.com du 26/10). Le bénéfice net de Tepco a dévissé de 66% au premier semestre 2016/17, plombé par une baisse des recettes et de nouvelles charges liées à la catastrophe (LaTribune.fr du 31/10).

Misant sur une reprise des cours du pétrole, General Electric a annoncé lundi son intention de fusionner ses activités dans le pétrole et le gaz avec le numéro trois mondial des services au secteur de l'énergie, Baker Hughes (UsineNouvelle.com du 31/10). Pourtant, malgré l'accord de l'Opep, la production de pétrole a continué d’augmenter en octobre (Challenges.fr du 31/10). Et cela risque de durer. LaTribune.fr parle ainsi de « jamais vu depuis la chute de l'URSS. La production de pétrole russe a atteint plus de 47 millions de tonnes en octobre, soit 11,2 millions de barils par jour. Une performance qui pourrait poser problème au moment du gel de la production prévu dans le cadre d'un accord global entre pays producteurs »...
Or noir toujours : au lendemain d’une explosion qui a fait un mort dans l’Alabama, le plus important oléoduc des Etats-Unis restait fermé mardi, entraînant la hausse du prix du pétrole sur le marché des matières premières (LaTribune.fr du 01/11).

La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) a enfin vu le jour vendredi dernier, après plusieurs mois de retard sur le calendrier initial. Publiée sous la forme d'un décret, elle fixe la trajectoire d'évolution du bouquet énergétique de la France - pétrole, éolien... - d'ici à 2023. Elle reste en revanche très floue sur le nucléaire (LaTribune.fr du 28/10). Les prix sur le marché de l'énergie bondissent actuellement dans l’Hexagone, soutenus par la perspective de l'arrivée du froid et des craintes persistantes sur la fourniture d'électricité nucléaire, EDF ayant de nouveau reporté le redémarrage de deux réacteurs arrêtés pour maintenance (Challenges.fr du 31/10).

La société Ailes Marines, qui doit édifier un parc éolien en baie de Saint-Brieuc, prévoit que son entretien générera 140 emplois pendant la durée de la concession (Les Echos du 31/10).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail