Fabricants, fournisseurs de composants électroniques et électriques

  • BASTARD DCI
  • SNED DECOLLETAGE

Revue de presse Electronique et Electricité du 29.01.17

Dopés par un bond de 17,3% de leurs ventes, les constructeurs chinois ont écoulé plus de smartphones que Samsung et Apple réunis en 2016. C’est la première fois qu’ils dépassent les deux leaders mondiaux du marché (UsineNouvelle.com du 25/01). Le coréen LG Electronics a précisément vu ses ventes de smartphones chuter de 8% en volume et de 21% en valeur en 2016. Une dégringolade qui décuple sa perte d’exploitation dans les mobiles à plus d’un milliard de dollars (UsineNouvelle.com du 25/01).

L’américain Apple accuse le leader mondial des puces pour mobile, son compatriote Qualcomm, d’abus de position dominante, estimant avoir été « surfacturé pour des milliards de dollars » pour l’utilisation de licences de brevets via « des stratagèmes illégaux ». Il lui réclame un milliard de dollars de dédommagements. Moins d'une semaine après ces poursuites lancées en Californie, la firme à la pomme a également déposé deux plaintes à Pékin pour pratiques anticoncurrentielles. L’anti-trust américain a aussi lancé des poursuites contre Qualcomm la semaine dernière.

Le patron du taïwanais Foxconn, plus gros fabricant d’électronique au monde, a déclaré qu’il pourrait investir 7 milliards de dollars dans une nouvelle usine d’écrans aux Etats-Unis, en partenariat avec… Apple, son premier client (Les Echos et UsineNouvelle.com des 23 et 26/01).

Samsung a accusé lundi matin les batteries de ses fournisseurs dans le fiasco du Galaxy Note 7. Selon le groupe, ni le design du smartphone, ni ses autres composants n’ont été mis en cause par les experts qui ont testé 200 000 appareils et plus de 30 000 batteries. Soucieux de ne pas reproduire la même erreur, il a décalé la sortie du Galaxy S8 (LesEchos.fr du 23 et Les Echos du 24/01). Malgré l’humiliant rappel de sa nouvelle génération de phablette, la division mobile du coréen a connu des ventes particulièrement dynamiques sur le dernier trimestre de 2016, au point de dégager 24 milliards d’euros de profits sur l’ensemble de l’année (LesEchos.fr du 24/01). UsineNouvelle.com souligne néanmoins qu’elle doit cette amélioration aux performances de son activité dans les puces mémoires. Or, sur le moyen terme, cette dépendance la met dans une position vulnérable.

En 2016, 10 kilos de déchets électriques et électroniques ont été collectés en France par habitant, contre 2,5 kilos en 2006, constate l'éco-organisme agréé Eco-systèmes. Les Français conservent toutefois encore chez eux entre 5 et 11 appareils inutilisés (LaTribune.fr du 25/01).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail