Sous-traitants usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • RMG INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • TYTECH 74
  • BASTARD DCI
  • CARTIER MARCEL
  • SNED DECOLLETAGE
  • TAMIDEC
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse mécanique et métaux du 10.02.16

Mécanique

« Vallourec va supprimer 1 000 postes de plus en Europe », titrait lundi Challenges.fr, dont 500 en France précise LaTribune.fr. Le fabricant de tubes sans soudures en avait déjà annoncé 2 000 dans le monde d'ici à 2017 en avril dernier.
Il va aussi augmenter son capital d'un milliard d'euros.

Métaux

Le syndicat IG Metall revendique une augmentation de salaires de 5% pour les 3,8 millions d'employés de la métallurgie allemande. Ses responsables justifient leur revendication par le niveau élevé de profit des entreprises et leur volonté de renforcer davantage le pouvoir d'achat des ménages (Les Echos du 29/01).

Nippon Steel & Sumitomo Metal, premier sidérurgiste japonais, a annoncé lundi un projet visant à prendre le contrôle de Nisshin Steel, numéro quatre du secteur, pour réduire leur production d'acier dans un contexte de saturation du marché mondial (UsineNouvelle.com du 01/02).

Plombés par la chute du cours du nickel (-40% en 2015), le brésilien Votorantim Metais et l'australien Queensland Nickel jettent l'éponge. Le premier a mis deux sites à l'arrêt au Brésil et le second s'est placé en liquidation judiciaire.
En Nouvelle-Calédonie, Glencore, Vale et Eramet serrent les dents, mais tous ne survivront pas, selon UsineNouvelle.com

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

ImprimerE-mail