Sous-traitants usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • LB INDUSTRIE
  • TAMIDEC
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • BASTARD DCI
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SNED DECOLLETAGE
  • RMG INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • TYTECH 74

Revue de presse maintenance et mécanique du 22.07.13

Maintenance

A noter : les Cahiers Publiscopie parus dans L'Usine Nouvelle de cette semaine sont consacrés à la maintenance industrielle. A consulter avec les précautions d'usage pour les publi-informations.

Mécanique

C'est officiel : les sites Rio Tinto Alcan de Saint-Jean-de-Maurienne et Castelsarrasin vont passer dans le giron du producteur d'aluminium allemand Trimet, en vertu d'un accord conclu après quatre mois de négociations.

Il associe également EDF et doit sauver 510 emplois en Savoie et dans le Tarn-et-Garonne.

Après l'échec de Florange, cette reprise marque un succès pour le gouvernement et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. La signature du contrat en Savoie samedi dernier lui a également permis de s'afficher tout sourire au côté de Jean-Marc Ayrault après la polémique sur les gaz de schiste et de revendiquer un bilan de 88 000 emplois préservés pour 15 000 perdus depuis son arrivée au ministère (Challenges.fr et Les Echos du 15/07). Selon Europe1.fr, il envisagerait même de publier le 11 septembre un livre bilan sur sa première année à la tête du ministère du Redressement productif. En déplacement mardi dans la fonderie Loiselet à Dreux, il a par ailleurs enjoint les entreprises françaises à « relocaliser [leurs] activités (...). Il y a eu des vagues de délocalisations qui ont désindustrialisé la France, c'est le moment de réindustrialiser ». Et de justifier la création de la banque publique d'investissement « pour financer ce que les banquiers assis dans leur fauteuil bien au chaud ne veulent pas faire (...). Nous avons participé au financement des investissements » pour une relocalisation de l'activité de la Chine vers la France, a-t-il fait valoir (UsineNouvelle.com du 16/07).

Le fabricant de machines-outils Amada Europe va embaucher 55 personnes sur son site de Charleville-Mézières. Il va investir 10 millions d'euros dans cette usine qui fabrique des poinçonneuses et dans son unité de Château-du-Loir, dans la Sarthe, qui produit des presses plieuses et des cisailles (UsineNouvelle.com du 15/07).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail