Sous-traitants usinage et décolletage de pièces mécaniques pour toutes industries

  • LB INDUSTRIE
  • CARTIER MARCEL
  • DECOLLETAGE RENE CULLAFFROZ
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • RMG INDUSTRIE
  • TYTECH 74
  • BASTARD DCI
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SNED DECOLLETAGE
  • TAMIDEC

Revue de presse maintenance et métaux du 19.07.17

Maintenance

Airbus a annoncé mercredi être entré en négociation exclusive avec StandardAero pour lui vendre Vector Aerospace Holding. Cette entreprise, spécialisée dans la maintenance et la réparation aéronautiques, emploie 2 200 personnes dans le monde (Les Echos du 06/07).

Métaux

Les cours des matières premières ont signé leur pire premier semestre depuis 2013, les prix ayant chuté de 9% depuis février. Une baisse que personne n’a vu venir, alors que 2016 avait été placée sous le signe de la reprise. En cause : la rapidité avec laquelle l’offre a répondu à la hausse des cours. Les Echos expliquent ainsi lundi que le cas du pétrole est le plus emblématique : les membres de l’Opep, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, se sont en effet révélés impuissants à rééquilibrer le marché malgré leurs efforts de réduction de la production, l’offre de schiste américain ayant rendu vain leur accord. Plus généralement, le marché des matières premières a vu plusieurs de ses moteurs caler. En particulier celui lié aux promesses d’investissements de grande ampleur de Donald Trump. Par ses prochaines décisions, la Chine va également continuer d’influencer largement les cours, souligne l’article (Les Echos du 03/07).

Gabriel Resources accuse la Roumanie d'avoir suspendu illégalement ses permis d'exploitations pour les mines d'or et d'argent de Rosia Montana. Le groupe canadien réclame en réparation au pays la coquette somme de 3,9 milliards d’euros de dommages et intérêts (LaTribune.fr du 05/07).

Le Figaro.fr parle mardi d’un « témoignage accablant pour l'usine d'ArcelorMittal Florange. Un chauffeur de camion, qui travaillait en tant qu'intérimaire pour (…) un sous-traitant du géant mondial de l'acier, affirme, vidéo à l'appui, avoir déversé durant trois mois des centaines de mètres cubes d'acide dans un dépotoir en pleine nature de l'usine sidérurgique. Cet homme (…) affirme que les salariés de l'entreprise lui donnaient volontairement accès à la décharge alors que cette matière, hautement polluante, aurait dû être recyclée (…). De son côté, l'entreprise assure être en règle, et qu' ‘il n'y a aucun risque environnemental ou sanitaire’. La direction régionale de l'environnement a ouvert une enquête », ainsi que le parquet de Thionville (Les Echos du 05/07). Il serait question de « milliers, voire de millions » de litres, dans le but d'échapper à des dépenses pour le traitement des déchets toxiques (LaTribune.fr du 04/07).

Les actionnaires de Rio Tinto ont sonné la fin des surenchères avec le groupe de négoce Glencore en donnant le feu vert à la cession d'un ensemble de houillères en Australie à Yancoal pour 2,4 milliards d'euros (UsineNouvelle.com du 29/06).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail