Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA
  • CARTIER MARCEL

Revue de presse aéronautique du 8 juin 2012

Avionneurs

EADS entre dans une nouvelle ère, avec une nouvelle direction en place depuis le 1er juin. A sa tête, Tom Enders, et à celle de sa filiale Airbus, Fabrice Brégier dont le portrait est à découvrir dans UsineNouvelle.com du 31 mai. Pour la newsletter, celui-ci est « attentif à la compétitivité de ses sous-traitants » : « visibilité sur son plan de charge, soutien à la consolidation... le groupe Airbus prend soin de ses fournisseurs. Le projet de Fabrice Brégier de développer l'activité à l'international ne devrait pas les laisser sur le bord de la route ».

Bombardier fait un pas de plus au Maroc. Le canadien a en effet déposé auprès des autorités locales son dossier de demande d'agrément pour s'implanter sur la zone franche de Nouaceur, à côté de Casablanca où se déroulera le salon SISTEP-MIDEST du 19 au 22 septembre prochains (UsineNouvelle.com du 05/06).

Le brésilien Embraer va « remotoriser la gamme des E-jets, afin de maintenir [sa] position de leader sur le segment des avions de 70 à 120 sièges » (UsineNouvelle.com du 05/06). Ce qui signifie aussi que le constructeur, qui étudiait la possibilité de lancer un nouvel appareil capable de transporter entre 130 et 160 passagers pour attaquer Airbus et Boeing sur ce créneau, ne se lancera pas à l'eau. Une décision sage au regard de l'époustouflant succès de l'A320 et du B737 MAX, les moyen-courriers remotorisés des deux géants du secteur (LaTribune.fr du 25/06).

En revanche, les constructeurs publics russe OAK et chinois Comac vont créer une coentreprise destinée à les concurrencer sur le segment des long-courriers (LaTribune.fr du 31/05).

D'après L'Usine Nouvelle de cette semaine, « le leadership de Dassault [serait] menacé ». En effet, le nouveau pouvoir, qui conçoit l'industrie de défense à l'échelle européenne, voudrait réduire l'influence de l'avionneur qui, selon un expert, absorberait près de 50% des crédits d'équipements de la défense.

Equipementiers / Sous-traitants

L'Assemblée Générale de Safran a refusé le parachute doré et la retraite chapeau de son PDG. L'Etat, qui détient 30% des droits de vote, avait donné instruction à ses représentants de voter contre (UsineNouvelle.com du 31/05).

Le groupe d'aéronautique et de défense italien Finmeccanica vend sa part dans Avio, société qui fabrique des moteurs d'avions, de bateaux et des systèmes de propulsion de fusées, au Fonds stratégique italien contrôlé par l'Etat (UsineNouvelle.com du 31/05).

Cryla, fabricant de composants pour l'aéronautique et le médical, et de pièces pour le secteur du luxe, investit près de 4 millions d'euros dans un nouveau site à Besançon qui triplera sa surface de production (UsineNouvelle.com du 31/05).

Revue de presse aéronautique du 8 juin 2012 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2012 du 6 au 9 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail