Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • SMPA
  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • PATUREL DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 20 juillet 2012

Conjoncture

Avec 396 commandes de 737, modèle qui dépasse à cette occasion les 10 000 exemplaires vendus, Boeing termine le salon de Farnborough très loin devant Airbus et ses 115 commandes.

Mauvais perdant ou pas, le président exécutif de l'avionneur européen a accusé l'américain de casser les prix de ses 737 MAX pour concurrencer l'A320 NEO. En revanche, LaTribune.fr du 11 juillet souligne que les constructeurs russes ont enchaîné les déconvenues lors du salon : leurs nouveaux appareils ne séduisent pas au-delà des compagnies aériennes russes... contrôlées par le Kremlin. Et si ATR, Bombardier et Mitsubishi ont enregistré des commandes encourageantes (Les Echos et UsineNouvelle.com des 13 et 16/07), Hassan Meddah, dans UsineNouvelle.com du 13 juillet, souligne que le vrai vainqueur de Farnborough est le duopole : « tant pis s'il y a des doutes sur la capacité à produire tous ses avions dans des délais raisonnables pour les compagnies aériennes. Les deux rivaux ont réussi un grand coup : assécher le marché pour les futurs concurrents pour des années et des années ». Alors que de nouveaux challengers canadien, russe, chinois ou brésilien se manifestaient, « Boeing et Airbus l'ont (...) joué fine, attendant que la compétition sorte du bois. Le duopole a alors sorti l'arme fatale : la remotorisation de leurs appareils avec des réacteurs 15% plus performants que la génération actuelle. Ils ont ainsi tué dans l'œuf la concurrence. [De plus], changer de fournisseur pour les clients potentiels entraînerait des coûts supplémentaires, notamment en formation des pilotes et de techniciens de maintenance liés à l'arrivée d'un nouveau modèle d'appareil dans leur flotte. Les perspectives sont plutôt sombres pour ces avionneurs alternatifs (...). Après l'édition 2012 de Farnborough, Airbus et Boeing peuvent enclencher le pilote automatique : l'horizon commercial est parfaitement dégagé ».

Avionneurs

Airbus rencontre des problèmes liés au perçage de trous dans les ailes de son nouveau long-courrier A350, mais assure que le calendrier pourra être tenu (UsineNouvelle.com du 12/07).

Boeing propose de transférer au Brésil davantage de technologie si le pays achète ses avions de combat F-18 Super Hornet. Dassault, quant à lui, propose un transfert total pour placer le Rafale (Les Echos du 16/07).

Les incertitudes quant au bouclage du projet d'avion tout terrain Skylander mettent en péril les 210 salariés de Skylander Aircraft à Chambley, en Meurthe-et-Moselle. Le risque de dépôt de bilan, qui pourrait intervenir la semaine prochaine, a poussé les employés à demander à l'Etat de les aider via le Fonds Stratégique d'Investissement (UsineNouvelle.com du 13/07).

Equipementiers / Sous-traitants

A Farnborough, les compagnies aériennes ont largement plébiscité le futur moteur Leap de CFM International. Au total, la filiale détenue à parité par Safran et General Electric a engrangé 12,6 milliards de dollars de commandes et intentions d'achat (LaTribune.fr du 12/07).

Revue de presse aéronautique du 20 juillet 2012 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2012 du 6 au 9 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail