Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA
  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 8 septembre 2012

Conjoncture

A la faveur du dynamisme des pays émergents, Airbus reste optimiste sur la croissance du marché aéronautique. L'avionneur a en effet publié mardi ses prévisions mondiales 2012-2031 : il table sur une hausse de 1,6% des demandes d'avions mondiales (UsineNouvelle.com du 04/09). Il prévoit une augmentation du trafic mondial de 53% en 20 ans et que la Chine deviendra le premier marché intérieur en 2031, dépassant ainsi les Etats-Unis. L'ex-Empire du Milieu représentera alors 10,4% du trafic mondial (LaTribune.fr du 04/09). D'après Boeing, cette fois-ci, la Chine aura besoin de 5 260 avions de ligne durant les 20 années à venir. Un marché évalué à 670 milliards de dollars (Challenges.fr du 05/09).

Avionneurs

Airbus a réduit son retard sur Boeing pendant l'été. Fin août, l'écart de prises de commandes nettes était de 282 unités en faveur de l'Américain contre 430 appareils fin juillet. L'européen compte ainsi 384 commandes nettes à fin août, loin derrière Boeing et ses 666 (LaTribune.fr du 06/09).

Eurocopter et Airbus ont signé plusieurs contrats sur le marché chinois à l'occasion de la visite officielle de la chancelière allemande Angela Merkel la semaine dernière. Eurocopter a conclu un accord-cadre de 12,5 millions de dollars et annoncé l'implantation d'un centre d'assemblage dans le pays. Airbus, quant à lui, a remporté une commande de 50 avions pour la banque d'Etat chinoise ICBC pour une valeur de 3,5 milliards de dollars et signé un accord-cadre de 1,6 milliard de dollars sur la prolongation de sa chaîne d'assemblage à Tianjin (UsineNouvelle.com du 30/08). Pour UsineNouvelle.com du 31 août, Airbus en Chine est un « pari presque gagné ».

Selon les Echos, le constructeur pourrait, à la demande du gouvernement, recruter une partie des salariés du site PSA d'Aulnay qui doit fermer ses portes en 2014 (LaTribune.fr du 01/09). Information confirmée par l'industriel, qui a toutefois précisé que le nombre de ces embauches resterait « très limité » (UsineNouvelle.com du 03/09).

Il a, par ailleurs, dû repousser une nouvelle fois, cette fois-ci au deuxième trimestre 2013, la livraison de son nouvel avion de transport militaire A400M à la France, en raison de problèmes sur le moteur (UsineNouvelle.com du 03/09). Enfin, il est entré en conflit avec la fédération de l'industrie aéronautique américaine, d'après UsineNouvelle.com du 5 septembre : sa candidature a en effet été refusée par le plus gros lobby national du secteur, et ce alors qu'il a pourtant annoncé il y a quelques semaines son projet d'installer une usine d'assemblage d'avions en Alabama.

Avionneurs

La Commission européenne a donné son feu vert lundi au rachat de Volvo Aero, filiale du groupe suédois spécialisée dans les éléments de moteurs d'avions, par l'équipementier britannique GKN (Les Echos du 04/09).

Revue de presse aéronautique du 8 septembre 2012 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2012 du 6 au 9 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail