Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA

Revue de presse aéronautique du 01.03.13

Conjoncture

« Quand la Chine s'empare des pépites de l'aéronautique », titre mardi Challenges.fr. Non contents de développer AVIC pour concurrencer à terme Airbus et Boeing, les Chinois, après avoir racheté deux constructeurs américains, les avions Cirrus et les hélicoptères Enstrom, s'intéressent de très près à de petits avionneurs français en difficulté financière : le groupe minier Leshan Heima a ainsi racheté début février le savoyard Lisa Airplanes, concepteur de l'Akoya, hydravion biplace capable de se poser sur terre, neige et eau, et le pays s'intéresse également au lorrain Sky Aircraft, qui développe l'avion tout terrain Skylander. Selon un spécialiste, « ce qui motive la démarche d'investissements chinoise aujourd'hui, c'est l'acquisition de technologies, et l'accès à un marché européen – quand il existe ».

Avionneurs

« Entre Airbus et Boeing, la guerre des commandes est relancée », titre UsineNouvelle.com du 25 février : « après des années de suprématie, Airbus a perdu en 2012 sa place de leader du marché aéronautique mondial au profit de son grand rival (...). Selon les analystes, 2013 sera pourtant une année Airbus, grâce au premier vol de l'A350 ou encore [au] Salon international du Bourget. De surcroît, l'année commence mal pour Boeing avec l'immobilisation de ses 787 Dreamliner (...). Un coup dur côté image pour l'Américain, mais également financier avec le dédommagement des opérateurs du long-courrier ». Selon Reuters, il aurait néanmoins trouvé une parade pour éviter la surchauffe des batteries (LaTribune.fr du 21/02).

En revanche, dopé par Airbus, Astrium et Eurocopter, EADS a réalisé en 2012 des résultats financiers salués par les marchés : chiffre d'affaires en hausse de 15%, carnet de commandes qui atteint des sommets avec dix années de chiffre d'affaires... Mais Tom Enders, son patron, assure que le géant européen peut encore mieux faire (Challenges.fr du 27/02). En revanche, alors que l'Allemagne avait promis 600 millions d'euros remboursables pour le développement de l'A350, la France, la Grande-Bretagne et l'Espagne abondant également, Berlin n'a toujours rien versé : avant son entrée au capital du groupe en mars, le gouvernement demande à l'industriel de créer plus de sites industriels et d'emplois sur son territoire (UsineNouvelle.com du 27/02)...

Bombardier enregistre une chute de ses profits de 29% en 2012 (Les Echos du 22/02).

Dassault Aviation a augmenté son chiffre d'affaires de 19,2% en 2012. Après une forte chute en 2011, le groupe revient à son niveau d'activité proche de celui de 2010, année record en termes de livraisons de Falcon (LaTribune.fr du 27/02).

« L'armée américaine suspend tous les vols d'essai de ses chasseurs F-35 », titre LaTribune.fr du 25 février, en raison de problèmes de moteurs. Un nouveau revers pour l'avion de chasse vedette de Lockheed Martin, déjà plombé par de nombreux incidents techniques et ses coûts prohibitifs.

Equipementiers / Sous-traitants

Safran va investir 600 millions d'euros dans ses usines en 2013 et embaucher massivement, aussi bien en France que dans le reste du monde. Il s'engage également à reprendre 400 salariés de PSA (UsineNouvelle.com du 21/02). L'équipementier aéronautique a dégagé en 2012 un bénéfice opérationnel en hausse de 23,7%. Le groupe, qui a embauché 7 000 personnes l'an dernier, dont 3 000 dans l'Hexagone, prévoit une nouvelle usine en France en 2015 (LaTribune.fr du 21/05).

Revue de presse aéronautique du 1er mars 2013 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2013 du 19 au 22 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail