Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SMPA
  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL

Revue de presse aéronautique du 12.06.13

Conjoncture

Le salon du Bourget, qui se déroulera du 17 au 23 juin, se distinguera par le retour de l'aviation russe, la place de choix faite aux PME françaises de l'aéronautique et une hausse du nombre d'exposants. Sans oublier un hypothétique premier vol de l'A350 (UsineNouvelle.com du 04/06). Dans ce cadre, L'Usine Nouvelle consacre cette semaine ses Cahiers Publiscopie au secteur.

« Drones : l'histoire d'un incroyable fiasco français », titre LaTribune.fr le 30 mai : « guerre entre industriels, indécision de la France et de l'Allemagne, multiplication d'accords non respectés... Trois raisons qui ont cloué au sol tous les projets de drones de reconnaissance et de surveillance en France. Industriels et responsables politiques se partagent les responsabilités de ce fiasco. ».

Avionneurs

Airbus a relevé à « largement plus de 800 » appareils sa prévision de commandes brutes pour 2013, contre 700 jusqu'ici : avec un début d'année tonitruant, l'objectif était déjà atteint à 73% fin mai et se profile dans une quinzaine de jours le salon du Bourget, durant lequel l'avionneur empile traditionnellement les contrats (LaTribune.fr du 29/05). Singapore Airlines a annoncé le 30 mai une commande ferme de 30 A350, avec une option pour 20 autres, et de 30 Boeing 787. Initialement prévue pour mai, la livraison du premier exemplaire de l'avion de transport militaire A400M à l'armée de l'air française pourrait intervenir avant le 14 juillet (UsineNouvelle.com du 30/05).

Boeing lancera son 737 MAX, concurrent de l'A320 NEO, au quatrième trimestre 2017. Il lui faudra néanmoins un peu de temps pour le rattraper, avec moins de 1 400 commandes nettes contre plus de 2 000 pour l'A320 (UsineNouvelle.com du 31/05).

L'avionneur a par ailleurs annoncé dimanche le début de l'assemblage du 787-9, version allongée de son Dreamliner, avec lequel il compte montrer que les problèmes d'industrialisation de cet appareil sont derrière lui (LaTribune.fr du 03/06). Pas sûr que cela marche : le ministre japonais des Transports a en effet demandé aux deux compagnies aériennes nippones qui exploitent le 787 d'inspecter de nouveau les batteries de tous leurs appareils, après la détection d'un problème de pression d'air dans le compartiment d'une batterie (UsineNouvelle.com du 04/06).... Enfin, Boeing démarrera le 26 juin l'assemblage du premier avion ravitailleur du Pentagone, dont l'appel d'offres avait connu tant de rebondissements (Les Echos du 03/06).

Le ministère français de la Défense a signé un contrat pour l'acquisition de 34 hélicoptères de transport NH90. Une commande d'un milliard d'euros pour Eurocopter (LaTribune.fr du 29/05). Son programme « Chasse en meute », lancé fin 2012 auprès des PME françaises, commence à porter ses fruits : les entreprises qui estimaient pouvoir apporter des solutions innovantes aux utilisateurs d'hélicoptères, principalement en matière d'environnement, étaient invitées à candidater. Sur une cinquantaine, 19 ont été retenues. Quatre projets ont été définis et chaque PME s'est positionnée sur celui auquel elle souhaitait participer (UsineNouvelle.com du 04/06).

Dassault Falcon, filiale de Dassault Aviation qui lancera son nouveau jet d'affaires SuperMidSize (SMS) en octobre prochain, investit 60 millions de dollars sur son site de finitions de Little Rock, en Arkansas, pour construire un nouveau bâtiment et rénover les existants (UsineNouvelle.com du 30/05). Mauvaise nouvelle : la présidente brésilienne Dilma Rousseff préférerait le F-18 de Boeing pour équiper son armée. Un marché évalué à 4 milliards de dollars (Challenges.fr du 05/06).

Si le ministre de la Défense privilégie pour l'instant d'autres fournisseurs, le fabricant français Sagem a démontré les performances de son dernier drone à l'étranger, notamment au Qatar ou au Kazakhstan. Exposé au prochain Bourget, le Patroller vise également le marché de la sécurité civile (UsineNouvelle.com du 03/06).

Equipementiers / Sous-traitants

Profitant de la bonne santé du secteur, le sous-traitant spécialisé dans la réalisation de pièces de haute technologie, systèmes de freinage, trains d'atterrissage, attaches d'ailes ou rotor Manoir Aerospace va lancer un programme d'investissement de 52 millions d'euros sur ses différents sites français d'ici 2016 (Les Echos du 31/05).

Revue de presse aéronautique du 12 juin 2013 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2013 du 19 au 22 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail