Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • SMPA

Turbulences sur la sous-traitance aéronautique

21.07.16

D’après LaTribune.fr, Airbus a décidé de réduire de plus de moitié la production de son très gros-porteur A380 : la cadence passera à 1 exemplaire par mois en 2018, contre 2,5 aujourd'hui. La faiblesse des ventes est à l'origine de cette mesure. UsineNouvelle.com parle d’ « une mauvaise nouvelle pour les sous-traitants, qui affrontent déjà une conjoncture difficile (...). Si les cadences de l’A320neo et de l’A350 sont sur une pente ascendante, les retards de livraisons ralentissent le rythme. Ils trouvent leur origine dans les problèmes techniques rencontrés sur le moteur de Pratt & Whitney pour le monocouloir et dans les ratés industriels de Zodiac pour le long-courrier. A cela s’ajoute les baisses de cadences de l’A330 (...), ainsi que les problèmes à répétition de l’A400M côté militaire. Alors que la diversification est perçue dans l’aéronautique comme gage de pérennité industrielle, les sous-traitants sont confrontés à des creux historiques dans les hélicoptères, accentués par les accidents à répétition impliquant des appareils d’Airbus Helicopters, mais aussi les avions d’affaires, dont le gel de la production du Falcon 5X de Dassault Aviation en raison des problèmes de développement du Silvercrest de Safran est l’épine la plus douloureuse. La baisse de production de l’A380 vient noircir un peu plus le tableau d’un secteur qui montre en 2016 quelques signes de faiblesses »...

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail