Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • LB INDUSTRIE
  • SMPA
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • PATUREL DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 05.03.16

Avionneurs

Airbus affichait fin 2015 un « niveau record » de son carnet de commandes à 1 006 milliards d'euros, contre 858 fin 2014 (LaTribune.fr du 24/02).
Air China a par ailleurs annoncé lundi la commande de 12 A330-300 pour une valeur catalogue de 2,9 milliards de dollars (LesEchos.fr du 29/02). « Dans l'aérien, Airbus ne voit pas de ralentissement en Chine », confirment Les Echos mercredi, jour où l'avionneur a posé la première pierre du centre d'aménagement d'A330 à Tianjin.

Fort du succès du Rafale, Dassault a vu son chiffre d'affaires progresser de 14% en 2015. Mais LesEchos.fr soulignent que « la guerre se porte mieux que les loisirs en ce moment : du coup, les avions d'affaires Falcon n'ont pas fait d'étincelles. Et l'assèchement des rentrées des monarchies pétrolières à cause de la baisse des prix du pétrole n'est pas de bon augure pour 2016 ».

Quinze ans après le crash du Concorde, la Nasa vient de confier un contrat à Lockheed Martin pour mener des recherches sur la conception d'un avion supersonique de transport de passagers silencieux et abordable. Des premiers vols expérimentaux pourraient avoir lieu vers 2020.
D'autres groupes ont aussi des projets, soulignaient Les Echos mercredi.

Equipementiers / Sous-traitants

Le groupe français Safran, porté par la santé du secteur aéronautique, a publié des résultats 2015 record.
Seule ombre au tableau : les 18 mois de retard du Silvercrest, son nouveau moteur pour jets d'affaires (Challenges.fr du 25/02).

La Commission européenne ouvre une enquête sur l'acquisition d'Arianespace par Airbus Safran Launchers (ASL) conformément au règlement européen sur les concentrations. Elle « craint que l'opération envisagée n'entraîne un recul de l'innovation et une hausse des prix sur les marchés des satellites et des services de lancement » (Challenges.fr du 26/02).

Zodiac Aerospace a émis le 24 février un nouvel avertissement sur ses résultats et prévenu ses actionnaires que son redressement prendrait plus de temps que prévu après la prise en compte de contraintes industrielles comme des coûts de production toujours élevés.
L'action s'est écroulée de 25% jeudi à la Bourse de Paris (UsineNouvelle.com et LaTribune.fr du 25/02).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail