Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • SMPA
  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse aéronautique du 07.09.15

Conjoncture

D'après UsineNouvelle.com du 28 août, « la crise financière chinoise affole tous les secteurs industriels. Tous, sauf un : l'aéronautique. Les perspectives des avionneurs n'ont jamais été aussi élevées » : Airbus et Boeing maintiennent, voire révisent à la hausse, leurs prévisions.

Avionneurs

« Airbus Helicopters joue une partie très, très serrée en Pologne », selon LaTribune.fr du 27 août. Sélectionné par Varsovie pour l'acquisition de 50 hélicoptères de transport militaire Caracal, il est en effet sous la menace d'un changement de majorité fin octobre, faute d'avoir conclu les négociations plus tôt. UsineNouvelle.com souligne lundi qu'avec un contrat perdu au Japon et un autre sur la sellette en Pologne, sa branche militaire connaît des difficultés, le manque à gagner pouvant s'élever à plus de cinq milliards d'euros.

« Avec le 777X, Boeing peaufine son "A350 killer" », selon Challenges.fr du 27 août. L'avionneur américain vient de mettre la dernière main au design du successeur du 777, qui sera le plus grand biréacteur civil du monde. A Toulouse, on jure ne pas craindre ce nouvel appareil, que le directeur commercial d'Airbus qualifiait en 2013 d' « avion de papier très lourd ». Néanmoins, s'il perçait, l'européen pourrait rallonger son A350 et lancer une version Neo de l'A380.

Après plusieurs reports, l'avion régional japonais MRJ (Mitsubishi Regional Jet) devrait effectuer son premier vol d'essai fin octobre pour une livraison au deuxième trimestre 2017 à la compagnie japonaise ANA Holdings (UsineNouvelle.com du 31/08).

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a remis mardi à la Malaisie une offre en vue de l'acquisition par ce pays de 18 Rafale, après des mois de discussions informelles avec Dassault (Challenges.fr du 01/09). Mais d'après LaTribune.fr mercredi, « le déplacement en Malaisie et en Inde du ministre (...) n'a pas été à la hauteur des espérances initiales de la France. Le crochet express vers New Delhi a même été annulé », les discussions n'étant pas encore assez abouties pour signer le contrat de vente de l'avion de combat à l'Inde. Et la Malaisie ne s'est engagée sur rien.

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail