Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SMPA

Revue de presse aéronautique du 05.12.14

Conjoncture

Les ministres de la Recherche de l'Union européenne se sont retrouvés mardi pour décider du futur d'Ariane et relancer l'Europe spatiale face à l'américain SpaceX. Ils sont finalement parvenus à un accord jugé « historique » pour construire Ariane 6, nouvelle fusée plus compétitive qui devrait voler dès 2020, a annoncé la secrétaire d'Etat française à la Recherche Geneviève Fioraso. L'Europe s'est engagée sur un financement de 4 milliards d'euros, somme qui inclut la construction d'un nouveau pas de tir à Kourou et l'évolution du petit lanceur Vega. La France s'est engagée à hauteur de 52% et l'Allemagne de 22%. « Ces engagements vont consolider les
35 000 emplois directs du secteur spatial en Europe, dont près de la moitié sont en France », s'est félicité Madame Fioraso (UsineNouvelle.com et Challenges.fr des 28/11 et 02/12).
Pourtant, « Ariane 6 sera aussi le temps du sang et des larmes », prévient LaTribune.fr, car « d'ici 2020, la filière lanceur va se restructurer de façon très, très sévère »...

Souhaitons à ce programme un meilleur sort que Galileo, le projet européen de système de navigation par satellites censé affranchir le continent de la dépendance au GPS américain et que LaTribune.fr qualifie lundi d' « incroyable fiasco ».
L'un des programmes spatiaux les plus emblématiques de l'Union européenne rencontrerait en effet de nouvelles difficultés après l'échec du lancement de deux satellites fin août par le russe Soyouz, installés sur une mauvaise orbite. Au moins cinq satellites du programme déjà en orbite seraient ainsi hors service ou en proie à de sérieuses difficultés de fonctionnement.

Avionneur

Airbus a annoncé lundi un contrat avec la compagnie brésilienne Azul Brazilian Airlines pour l'achat de 35 A320neo, à 2,9 milliards d'euros au prix catalogue (LaTribune.fr du 01/12). Le loueur d'avions China Aircraft Leasing Company (CALC) a également indiqué mardi s'être mis d'accord avec l'avionneur pour 100 A320, soit 10,2 milliards de dollars au prix catalogue (Challenges.fr du 02/12). Et mercredi, l'industriel dévoilait un accord avec la compagnie finlandaise Finnair portant sur 8 A350-900 d'une valeur totale de 2,36 milliards de dollars au prix catalogue (Challenges.fr du 03/12). Des perquisitions ont en revanche été menées en octobre par le Parquet de Munich dans des locaux du groupe en raison de soupçons de corruption sur des contrats avec l'Arabie saoudite et la Roumanie, selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung (LaTribune.fr du 03/12).

De son côté, Boeing a annoncé lundi un contrat avec la compagnie irlandaise Ryanair pour une centaine de 737 MAX 200, d'une valeur totale de 11 milliards de dollars au prix catalogue (Challenges.fr du 01/12). Des erreurs de conception et des tests insuffisants sont à l'origine des problèmes de batteries qui ont cloué au sol en 2013 le 787 Dreamliner, selon un rapport publié lundi par l'Agence américaine de la sûreté des transports qui pointe également des défaillances dans le processus de certification par les autorités (UsineNouvelle.com et Challenges.fr du 02/12).

« ATR remporte un contrat à 800 millions d'euros avec Lion Group », annonçait jeudi dernier LaTribune.fr. Le fabricant européen de petits avions à hélices, filiale d'Airbus et de Finmeccanica, vendra une quarantaine d'ATR 72-600, soit le plus gros contrat de son histoire. UsineNouvelle.com parle à son sujet d'un « retour en grâce ».

Les gouvernements indien et français veulent lever rapidement les blocages et mener à bien les négociations autour de la vente de 126 avions de chasse Rafale à l'Inde, entamées en janvier 2012 mais qui tardent à déboucher, ont annoncé mardi les deux parties (Challenges.fr du 02/12).

Equipementiers / Sous-traitants

Le conseil d'administration de Thales a désigné jeudi dernier son secrétaire général Philippe Logak au poste de PDG par intérim. Une décision par défaut alors que ses principaux actionnaires, l'Etat et Dassault, n'ont pu s'entendre pour trouver un successeur à Jean-Bernard Lévy, parti chez EDF (Challenges.fr du 27/11).

Le sous-traitant aéronautique Simra, filiale de Segula Technologies, a inauguré une usine de 7 000 m² à Saint-Nazaire qui lui permettra de mettre en œuvre de nouvelles technologies de chaudronnerie et d'aller plus loin dans les sous-ensembles (UsineNouvelle.com du 27/11).

Le sous-traitant aéronautique basque Lauak vient de signer un contrat de fourniture de pièces de structure de 8 millions d'euros avec le brésilien Embraer (UsineNouvelle.com du 03/12).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail