Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • SMPA
  • LB INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL

Revue de presse aéronautique du 25.10.14

Avionneurs

« Qui, d'Airbus ou de Boeing, sera le numéro un mondial pour la prise de commandes d'avions en 2014 ? », s'interroge LaTribune.fr : « si la palme du plus grand constructeur mondial est déjà acquise au géant américain en raison d'une production d'avions long-courriers supérieure à celles de son rival européen, la bataille de titans sur le front des commandes est, quant à elle, incertaine. Alors que Boeing fait la course en tête depuis le début de l'année avec 1 000 commandes nettes au compteur (...) à fin septembre, contre 791 commandes pour Airbus, la signature d'ici à 30 jours d'une colossale commande d'A320 Neo avec la compagnie indienne Indigo Airlines remet Airbus dans la course pour espérer conserver sa couronne mondiale ».

Le même Airbus, qui veut pousser au cimetière le B757 de son concurrent en lançant une version à long rayon d'action de l'A321 Neo (Les Echos du 23/10), a décroché auprès de l'Europe le contrat de fabrication de 6 satellites de nouvelle génération qui amélioreront la prévision du temps pour 1,3 milliard d'euros. Toulouse et Friedrichshafen se partageront l'essentiel de la charge industrielle (UsineNouvelle.com du 21/10).
De son côté, Boeing, qui a revu à la hausse sa prévision de bénéfices 2014 (Les Echos du 23/10), a indiqué mercredi avoir effectué ses premières transactions en Iran depuis l'embargo américain de 1979 et la crise des otages (Challenges.fr du 23/10).

Dassault Aviation annonce un chiffre d'affaires en baisse de 6% au troisième trimestre, conformément à ses prévisions qui tablent sur un recul des ventes en 2014 (Les Echos du 17/10).

Le carnet de commandes fermes du brésilien Embraer a atteint le plus gros montant de son histoire à la fin du troisième trimestre, à 22 milliards de dollars (UsineNouvelle.com du 16/10).

Fort d'un carnet de commandes également bien garni, le spécialiste des avions régionaux ATR prévoit de produire 100 avions par an dès 2016.
De son site toulousain, tout juste réorganisé, pourraient même sortir jusqu'à 120 avions par an (UsineNouvelle.com du 17/10).

« Le Japon revient sur la scène aéronautique », titraient Les Echos le week-end dernier. Emmenés par Mitsubishi, les grands industriels de l'Archipel ont présenté le 18 octobre un nouveau jet régional. LaTribune.fr y voit « une nouvelle concurrence pour les avionneurs régionaux Embraer (Brésil) et Bombardier (Canada) après l'arrivée de Sukhoï en 2011 ».

Equipementiers / Sous-traitants

L'équipementier américain UTC a inauguré un atelier de 6 000 m² à Colomiers, près de Toulouse. Un investissement de 25 millions d'euros qui créera 120 emplois (Les Echos du 17/10).

 

Le motoriste et fabricant de turbines britannique Rolls-Royce a vu son cours plonger après avoir abaissé sa prévision annuelle de chiffre d'affaires et prévenu que ses profits ne rebondiraient pas l'an prochain. En cause, l'impact des sanctions contre la Russie et une mauvaise conjoncture économique (Les Echos du 20/10).

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail