Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • CARTIER MARCEL
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA

Revue de presse aéronautique du 20.10.13

Conjoncture

Lu dans Les Echos ce jeudi : « Bruxelles montre les muscles pour défendre son projet de taxe carbone pour le secteur aérien. La Commission européenne a annoncé hier qu'elle comptait demander dès 2014 à toutes les compagnies aériennes de payer pour compenser leurs émissions de CO2 pour la partie des vols effectuée au-dessus de l'espace aérien européen. Une annonce qui a tout d'une provocation aux yeux de pays comme la Chine ou l'Inde, qui ne veulent pas entendre parler d'une telle mesure et qui ont déjà menacé dans le passé de mesures de rétorsion sur les commandes d'Airbus (...). Cette offensive est d'autant plus surprenante qu'il y a quinze jours, l'Europe avait avalé une grosse couleuvre lors de l'assemblée générale de l'Organisation de l'aviation civile internationale (Oaci) : certes, elle avait obtenu de ses partenaires (...) la mise en place d'un système mondial pour réduire l'empreinte carbone du secteur aérien à l'horizon 2020 ; mais dans le même temps, les pays émergents avaient exigé et obtenu que le texte final condamne les tentatives de l'UE d'imposer unilatéralement son propre système - le mécanisme d'achat de permis d'émissions (ETS) - d'ici à 2020 (...). Selon nos informations, lors d'une réunion des ministres des Transports la semaine dernière, aussi bien la France que le Royaume-Uni avaient réclamé de ménager les pays émergents. Comme les Etats et le Parlement devront donner leur feu vert à cette législation, il paraît inévitable que le texte soit sérieusement amendé pour éviter toutes tensions ».

Avionneurs

« Airbus s'envole, les PME s'affolent », titrait la semaine dernière L'Usine Nouvelle : « jamais le carnet de commandes du constructeur n'a été aussi garni. Un succès qui n'est pas sans revers, tant les fournisseurs sont mis sous pression. Ils déploient leurs solutions pour éviter le pire... ».
Dans une interview au journal allemand Die Welt, le PDG de l'avionneur européen Fabrice Brégier affiche ses ambitions et n'hésite pas à pointer du doigt les défaillances des derniers fleurons de son concurrent Boeing. Il affirme qu'Airbus reviendra « en tête dans les livraisons » mondiales « dès 2017-2018 » (UsineNouvelle.com du 14/10).

Tirant les conséquences du contrat remporté par Airbus au Japon, Boeing a annoncé revoir ses stratégies commerciales et marketing (UsineNouvelle.com du 11/10). Après des problèmes de batterie, de balises de détresse, de toilettes et de radar météo, un nouvel incident s'est produit sur un 787 Dreamliner : un appareil de la compagnie Air India a perdu une plaque de son fuselage samedi, alors qu'il effectuait une liaison entre New Delhi et Bangalore (LeParisien.fr du 16/10).

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est confiant pour le Rafale : « je suis optimiste pour une signature avec l'Inde l'an prochain où un budget a été inscrit » (UsineNouvelle.com du 09/10).

Equipementiers / Sous-traitants

La filiale d'UTC Aeropace System, Ratier Figeac Maroc, implantée dans ce pays depuis 2012, a lancé un programme de qualification de ses sous-traitants pour parvenir d'ici 2015 à une production majoritairement marocaine (UsineNouvelle.com du 14/10).

Avec des applications qui évoluent sans cesse, les imprimantes 3D partent à la conquête de l'aéronautique. Aeronewstv a rencontré le directeur d'Aurore Arka, sous-traitant aéronautique qui a suivi le mouvement. Son interview est à découvrir sur le site de L'Usine Nouvelle.

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail