Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • SMPA
  • LB INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 23 janvier 2009

Avionneurs.

Chez Airbus, malgré sa place retrouvée de N°1 mondi al, Thomas Anders, qui a accordé une interview à L’Usine Nouvelle du 22 janvier, s’inquiète pour ses clients et juge que 2009 sera « peut-être bien plus horrible » que 2008 (LePoint.fr du 15/01). Pour la première fois depuis 2003, l’avionneur, tablant sur un chiffre compris entre 300 et 400, devrait engranger moins de commandes que de livraisons. Néanmoins, il reste raisonnablement optimiste : « Nous savons tous que 2009 sera une année pleine de défis pour l’industrie aéronautique. Chez Airbus, nous sommes bien préparés et confiants » (LesEchos.fr du 15/01). L’avionneur a par ailleurs l’intention d’augmenter les financements à ses clients et d’aider ses fournisseurs les plus fragilisés par la crise (UsineNouvelle.com du 16/01). Didier Evrard, directeur du programme de l’A350, l’appareil « le plus sous-traité de l’histoire » selon Challenges.fr du 15 janvier, semble donner raison à l’apparente sérénité de son PDG en parlant pour son avion, fort de 478 commandes en seulement 2 ans, de « succès commercial sans précédent ».
Malgré une anticipation pessimiste pour 2009, Eurocopter, l’autre fleuron d’EADS qui affiche un chiffre d’affaires 2008 en hausse de 7,5 % (LesEchos.fr du 20/01), devrait pouvoir compter sur les commandes d’Etat pour amortir l’année à venir et met en place d’importants efforts destinés à optimiser la chaîne de production (UsineNouvelle.com du 20/01).  De son côté, Dassault Aviation a annoncé qu’il freinait les cadences de production du Falcon sans toutefois licencier (UsineNouvelle.com du 21/01).


Compagnies.

La nouvelle Alitalia a été confrontée à sa première grève, 22 vols ayant été annulés, un syndicat manifestant contre les nouveaux contrats de travail et critères d’embauche (LesEchos.fr du 19/01).  Soumis ces derniers temps aux critiques, Air France, qui devrait annoncer une faible perte d’exploitation au troisième trimestre (LesEchos.fr du 20/01), a décidé de réduire légèrement ses prix. Un moyen de résister au TGV et à la baisse des ventes et surtout du fret (Les Echos.fr du 20 et LeFigaro.fr du 21/01).
Les choses sont plus difficiles pour la compagnie américaine United Airlines qui enregistre une perte nette de 5,35 milliards de dollars en 2008 alors qu’elle était bénéficiaire en 2007 (LesEchos.fr du 21/01).
Côté low cost, Ryanair a annoncé qu’il ne maintiendrait son offre sur Aer Lingus au-delà de la mi-février que s’il obtenait le soutien d’un grand nombre d’actionnaires de la compagnie qu’il convoite. Il s’engage, en cas d’acquisition, à créer 1 000 emplois mais n’augmentera son offre que très légèrement car, comme le déclare vertement son directeur général, « nous ne sommes pas débiles et nous ne paierons pas un prix débile » (LesEchos.fr et Challenges.fr du 16/01) !  Enfin, pour les amoureux des beaux avions, Singapore Airlines sera la première compagnie à desservir chaque jour dès le mois de juin l’aéroport de Roissy en A380 (LeFigaro.fr du 19/01).

Prestataires.

L’Usine Nouvelle du 22 janvier consacre une double page à Daher qui dévoile ses ambitions.


Par l'équipe du MIDEST – du 17 au 20 novembre 2009

Imprimer E-mail