Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SMPA
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • LB INDUSTRIE

En vedette cette semaine : la conjoncture aéronautique

Comme le souligne La-Croix.com du 25 janvier, si la chute des prix du pétrole atténue en partie les effets de la crise, elle ne les compense pas totalement. Selon l’Iata, le trafic passager a reculé de 1,5 % et le fret de 4 % en 2008 (LaTribune.fr du 29/01).

Aussi, les prochains mois devraient voir s’accélérer les restructurations de compagnies et les reports de commandes. Néanmoins, les avionneurs ne nourrissent pas d’inquiétude à terme car leurs carnets sont remplis. Airbus se propose même d’aider financièrement ses fournisseurs même si, déclare Tom Enders, son PDG (UsineNouvelle.com du 26/01), le constructeur « n’est pas une société de charité, ni une banque ».



Aussi peut-on être surpris par cette information parue dans Les Echos du 26 janvier et confirmée dans la journée : l’Etat français devrait débloquer 5 milliards d’euros pour soutenir Airbus. De l’argent qui sera en fait une nouvelle fois remis aux banques, avec obligation de prêt aux clients de l’avionneur pour honorer leurs commandes.

Sans surprise, le directeur général de Natixis Transport Finance, tout en avouant qu’il n’est pas inquiet pour le secteur, se réjouit de cette décision, arguant que « les grandes banques sont en train de réduire leurs crédits à l’aéronautique d’environ 40 % » (UsineNouvelle.com du 27/01).

Louis Gallois avait d’ailleurs ouvertement critiqué la semaine dernière les mêmes établissements qui, affirmait-il, ne faisaient « pas leur job » (Liberation.fr, UsineNouvelle.com, LeFigaro.fr et LaTribune.fr du 26/01). Bien évidemment, dans une interview donnée au Figaro.fr (26/01), il se réjouit de ce « coup de pouce » de l’Etat français et espère que d’autres pays européens lui emboîteront le pas (voir aussi LesEchos.fr du 26/01).  Pour l’instant, l’Allemagne s’est contentée de faire savoir qu’elle « réfléchissait à un dispositif similaire » (UsineNouvelle.com, LaTribune.fr, LesEchos.fr du 27/01).

 

Par l'équipe du MIDEST – du 17 au 20 novembre 2009

Imprimer E-mail