Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • SMPA

Revue de presse aéronautique du 17 avril 2009

Avionneurs

Boeing a annoncé qu’il ne produirait plus, à partir de juin 2010, que cinq 777 par mois au lieu de sept. Confronté à une baisse des commandes, il renonce également à augmenter, comme initialement prévu, la cadence du 747-8 et du 767. Le constructeur a prévenu que ces mesures amputeraient le bénéfice par action et que les résultats du premier trimestre seraient en baisse (E24 et LaTribune.fr des 10 et 13/04). Les 32 annulations enregistrées depuis le début de l’année portent exclusivement sur le nouveau 787 Dreamliner dont le développement affiche deux ans de retard (LesEchos.fr du 10/04). Et la situation risque de ne pas s’arranger, selon LesEchos.fr du 9 avril qui consacre un article aux difficultés persistantes des compagnies américaines, alors qu’UsineNouvelle.com se penche sur la liste des reports de livraisons qui ne cesse de s’allonger.

Plus optimiste, Airbus table sur un maintien de sa production au niveau de l’an dernier et parie sur un retour de la croissance du transport aérien dès 2010, avec un net rebond en 2011.  Contrairement à l’Iata qui table sur un recul du trafic de 5,7 % cette année et ne voit pas de reprise avant 2011, Airbus intègre dans ses calculs les compagnies chinoises et à bas coûts dont le trafic reste en croissance (LesEchos.fr du 10/04). Néanmoins, son Président, Tom Enders, a déclaré que le financement des achats d’avions par les compagnies restait un sujet de préoccupation majeur pour l’avionneur et l’accès des transporteurs aux liquidités sa priorité numéro un. Il a aussi mis en garde les gouvernements européens qu’il a exhortés à se demander s’ils étaient prêts à mettre en péril le programme de l’A400M et les 40 000 emplois qu’il induit (LesEchos.fr du 16/04).

 

 

Le brésilien Embraer, quatrième constructeur aéronautique mondial, a également vu ses livraisons baisser au premier trimestre : 40 au lieu de 45 en 2008 (LaTribune.fr du 14/04).
Après un second trimestre de suite marqué par des annulations de Falcon plus nombreuses que les commandes alors que cet avion représentait à lui seul, en 2008, 62 % du chiffre d’affaires et 79 % des commandes du groupe, Dassault Aviation envisage sérieusement de recourir au chômage technique à partir de septembre, mesure inédite depuis la crise de 1990-91. Les commandes fermes de Rafale se font toujours attendre (UsineNouvelle.com du 09/04) même si les professionnels de la défense estiment que le Moyen-Orient, avec les Emirats Arabes Unis, devrait devenir son premier marché à l’export. Le Qatar et le Koweït tiennent également la corde (LesEchos.fr du 16/04). En revanche, une source anonyme se présentant comme émanant du ministère indien de la défense, prétend que l’avion serait éliminé de la compétition pour l’achat de 126 chasseurs par l’armée de l’air nationale (UsineNouvelle.com et Challenges.fr du 16/04).  Plusieurs spécialistes considèrent que l’avionneur ne pourra pas faire l’économie d’une remise en question de son modèle économique dans les années à venir, celui-ci étant trop basé sur la vente d’avions d’affaires, soumise aux fluctuations du cycle économique (LesEchos.fr du 16/04).

Compagnies

En Europe, Air France-KLM prévoit de supprimer de 2 500 à 3 000 postes d’ici 2011 en ne remplaçant pas les départs naturels. Ironie de l’histoire, une loi votée fin 2008 permet aux stewards et hôtesses de travailler jusqu’à 65 ans au lieu de 55 (LeMonde.fr, LePoint.fr, LeFigaro.fr, UsineNouvelle.com, LesEchos.fr et LaTribune.fr du 15/04).  Openskies, la filiale de British Airways, vient d’achever l’intégration de la compagnie française long-courrier 100 % classe affaires L’Avion (LaTribune.fr du 09/04).

En Australie, Qantas abaisse de 80 % ses prévisions de résultats, supprime plus de 1 750 emplois et reporte les commandes de quatre Airbus A380 et de douze Boeing 737-800 (LaTribune.fr et LesEchos.fr du 14 et UsineNouvelle.com du 15/04).

En Asie, Vietnam Airlines, qui souhaite rejoindre l’alliance aérienne SkyTeam, dont Air France-KLM est le chef de file, devrait discuter d’ici début mai avec Airbus l’achat de dix A321-200 (LesEchos.fr et UsineNouvelle.com du 16/04).
Le président de la China Southern Airlines, société d’Etat, a demandé une aide publique supplémentaire après la publication de résultats 2008 décevants en raison de la hausse des prix du carburant et d’une faible demande (LesEchos.fr du 15/04).

Prestataires

L’équipementier aéronautique Daher revoit ses prévision 2009 à la baisse, misant sur un chiffre d’affaires de 850 millions d’euros contre 930 prévus initialement. En cause, notamment, le report de nombreuses commandes de petits avions. Néanmoins, il compte maintenir ses emplois et ses investissements pour ne pas manquer la reprise, qu’il prévoit dans un délai compris entre 12 et 18 mois, et conserver son rythme de croissance soutenu. Son assemblée générale a validé l’augmentation de capital de 80 millions d’euros du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) associé aux fonds Aerofund qui prennent 20 % du capital (LaTribune.fr et UsineNouvelle.com du 14/04).

De son côté, Safran a dégagé un chiffre d’affaires en hausse de 2,4 % au premier trimestre, conforme avec ses objectifs annuels (LesEchos.fr du 16/04).


Revue de presse aéronautique réalisée par l'équipe du MIDEST

 

Midest 2009 du 17 au 20 novembre

Imprimer E-mail