Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • SMPA
  • CARTIER MARCEL
  • LB INDUSTRIE
  • DRAULT DECOLLETAGE
  • PATUREL DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 18 mai 2009

Avionneurs

Airbus devance toujours Boeing sur les quatre premiers mois de l’année, mais avec seulement 11 commandes nettes, chiffre bien loin des 432 enregistrées l’an dernier à la même période, alors que son rival affiche un solde négatif selon certaines sources et légèrement positif selon d’autres en raison d’un grand nombre d’annulations (LaTribune.fr, LesEchos.fr et UsineNouvelle.com du 07/05).

Selon Challenges.fr et LesEchos.fr du 11 mai, Airbus, qui démarrera les festivités de ses 40 ans lors du prochain salon du Bourget (UsineNouvelle.com du 13/05), n’atteindrait pas ses objectifs en 2009. L’extrapolation sur l’année des résultats des quatre premiers mois équivaut en effet à moins d’une centaine de commandes contre les 300 à 400 initialement prévues. L’industriel européen a d’ailleurs annoncé une nouvelle diminution des cadences de livraison de l’A380 du fait de la crise, passant de 18 à 14 appareils cette année (LesEchos.fr et LePoint.fr du 06/05, L’Usine Nouvelle du 14/05). Néanmoins, EADS table toujours sur un résultat d’exploitation « significativement positif » en 2009, après avoir vu ce dernier baisser de 70 % au premier trimestre à 232 millions d’euros et continue de fixer comme objectif annuel 300 nouvelles commandes. Ses comptes sont essentiellement plombés par l’A400M, le groupe s’apprêtant à annoncer de nouvelles provisions importantes versées pour soutenir le projet (LaTribune.fr, LesEchos.fr, LeMonde.fr et UsineNouvelle.com du 12/05). Visiblement pas échaudé par le vaudeville des avions ravitailleurs de l’US Air Force, EADS a conclu une alliance avec Lockheed Martin pour répondre à un appel d’offres de l’armée américaine portant sur des hélicoptères de reconnaissance (LesEchos.fr du 04/05). Enfin, selon le Financial Times, le Royaume-Uni pourrait payer 2,3 milliards d’euros de pénalités s’il annule sa commande de 88 avions de combat Eurofighter (LesEchos.fr du 12/05).  De son côté, le président de Boeing, qui a enregistré une commande ferme de cinq 777 par Turkish Airlines (LesEchos.fr et LaTribune.fr des 06 et 07/05), a répondu longuement aux questions de LaTribune.fr du 11 mai. Même s’il considère que le pire est derrière nous, il ne prévoit pas de reprise économique avant 2010 ou 2011. Revenant sur l’épisode des avions ravitailleurs, il affirme que sa « position s’appuie sur des raisons purement techniques et en aucun cas au nom d’un quelconque protectionnisme ».

Ebace, le principal salon de l’aviation d’affaires en Europe, qui prenait ses quartiers à Genève du 12 au 14 mai, s’est déroulé dans un climat morose placé sous le signe des licenciements et dépôts de bilan. Le secteur subit en effet de plein fouet la crise financière, qui se traduit par des annulations ou des reports de commandes, notamment celles passées par les grands groupes et les banques internationales (UsineNouvelle.com du 01/05). Dassault Aviation a d’ailleurs annoncé qu’il allait mettre en place du chômage partiel en France de fin septembre à fin décembre et licencier plusieurs centaines de personnes aux Etats-Unis (LaTribune.fr du 11 et LesEchos.fr du 12/05).

 

 

Compagnies

Air France-KLM enregistre une nouvelle baisse de son trafic en avril, le nombre de passagers reculant de 2,8 % et son activité cargo de 6,4 % (LaTribune.fr du 12/05).

La compagnie espagnole Air Europa réduit drastiquement ses vols vers le Mexique à cause de la baisse brutale de la demande due à la grippe A (LesEchos.fr du 05/05). Sa consoeur Iberia a enregistré au premier trimestre une perte nette de 92,6 millions d’euros, contre 0,4 million un an plus tôt (LaTribune.fr du 12/05). Du coup, elle repousse son projet de fusion avec British Airways (LesEchos.fr du 12/05).

Au terme de son offre publique d’achat, la Lufthansa détient désormais plus de 85 % d’Austrian Airlines (LesEchos.fr du 12/05).

EasyJet a subi une perte nette de 97 millions d’euros sur les six premiers mois de son exercice 2008/2009 mais maintient sa prévision de bénéfice annuel (LaTribune.fr et LesEchos.fr du 06/05). Après son président, elle perd son directeur financier, parti sous d’autres cieux, en l’occurrence ceux du transporteur londonien FirstGroup (LaTribune.fr du 01/05).

Au Japon, All Nippon Airways a subi en 2008 une perte nette de 33 millions d’euros (LesEchos.fr du 04/05) et Japan Airlines de 477,2 millions sur son exercice 2008-2009. Ce dernier s’apprête à supprimer 1 200 emplois (LesEchos.fr du 12/05).

Prestataires

L’équipementier aéronautique gersois Equip’Aéro Industrie va licencier 35 employés de sa filiale EA Production, spécialisée dans l’usinage de pièces et l’intégration de sous-ensembles, en raison des reports occasionnés par la réduction du trafic aérien (UsineNouvelle.com du 04/05).



Revue de presse aéronautique du 18 mai 2009 réalisée par l'équipe du MIDEST

 

Midest 2009 du 17 au 20 novembre

Imprimer E-mail