Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE
  • SMPA
  • CARTIER MARCEL
  • DRAULT DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 24 septembre 2009

Conjoncture

L'association internationale du transport aérien (IATA) prévoit désormais que les compagnies aériennes subiront une perte cumulée de 11 milliards de dollars, contre 9 initialement. Pour 2010, elle avance le chiffre de 3,8 milliards de dollars de perte (LesEchos.fr du 15/09).

Avionneurs

Airbus rehausse légèrement sa prévision concernant le marché aérien mondial sur 20 ans, misant sur le développement des pays émergents et des low-cost et sur la nécessité de remplacer les vieux appareils, très gourmands en carburant (LesEchos.fr et LeFigaro.fr du 17/09).

Rafale de déclarations la semaine dernière dans l'affaire des achats d'avions militaires à Dassault.  Le 9 septembre, le ministre brésilien de la Défense est venu tempérer l'optimisme français en affirmant que le processus de sélection n'était pas encore achevé. Son homologue hexagonal Hervé Morin s'est voulu rassurant le lendemain mais a reconnu que si « la vente est bien partie, elle sera acquise le jour où elle sera signée » (UsineNouvelle.com et LesEchos.fr du 10/09).


Compagnies

Tout un symbole : Air France vient de sortir du fameux CAC 40 (UsineNouvelle.com du 11/09).  Premier foyer de pertes, l'activité cargo du groupe formé avec KLM va être profondément restructurée avec une réduction drastique de l'offre d'Air France et le transfert du coeur de métier à la filiale néerlandaise à bas coûts Martinair (LesEchos.fr du 11/09). La compagnie hexagonale, qui souhaite se séparer de 1 500 collaborateurs essentiellement en province et dans l'activité cargo, est en pleine négociation sur son plan de départs (LeFigaro.fr du 18/09). Les spécialistes pensent néanmoins que le plus dur est désormais derrière elle (LesEchos.fr du 15/09).  Mais la France n'est pas la seule touchée.

D'après la presse allemande, Lufthansa pourrait réduire de 15 % son personnel administratif d'ici 2012 (LaTribune.fr du 21/09).

Egalement malmenée par la crise, Japan Airlines (JAL) a présenté le 15 septembre un nouveau plan de restructuration prévoyant la suppression de 6 800 postes supplémentaires sur plusieurs années, ce qui représente 10 % de ses effectifs. Cette mesure drastique devrait lui permettre d'obtenir une nouvelle aide de la part des banques. On parle également de fonds en provenance d'autres compagnies qui entreraient dans le capital du transporteur, parmi lesquelles Delta et American Airlines (qui s'allierait avec British Airways et Qantas), mais aussi Air France. Le nouveau ministre japonais des transports a, pour sa part, déclaré que la faillite de JAL n'était pas à l'ordre du jour, laissant ainsi entendre que l'Etat la soutiendrait, et souhaite reprendre à zéro son processus de restructuration (LesEchos.fr et LaTribune.fr des 15, 17 et 18/09).  La compagnie russe Aeroflot, alliée d'Air France-KLM au sein de Skyteam, prévoit pour sa part jusqu'à 2 000 suppressions d'emplois dans les six prochains mois et jusqu'à 6 000 à terme si le nombre de ses passagers continue de chuter (LaTribune.fr du 17/09).

Prestataires

L'équipementier Zodiac Aerospace a vu son chiffre d'affaires augmenter de 9,4 % sur l'ensemble de son exercice 2008-2009 clos au 31 août (LaTribune.fr du 16/09).  Confronté à la chute des cadences chez Embraer et Dassault, et aux retards du Dreamliner de Boeing, Latécoère anticipe une chute de 25 % de ses ventes en 2009 avant une stabilisation en 2010 et compte réduire ses effectifs de 1 000 personnes sur l'année en cours. Pour mémoire, il employait 5 300 salariés début 2008 (UsineNouvelle.com du 16/09).



Revue de presse aéronautique du 24 septembre 2009 éditée par l'équipe du MIDEST

Midest 2009 du 17 au 20 novembre

Imprimer E-mail