Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • PATUREL DECOLLETAGE
  • LB INDUSTRIE

Revue de presse aéronautique du 19.03.17

Avionneurs

Airbus a livré à la Malaisie son quatrième et dernier A400M, soldant ainsi le premier contrat à l’exportation de cet appareil en pleines turbulences (Les Echos du 10/03). Un nouvel Airbus sur les 100 commandés par l'Iran pour renouveler sa flotte vieillissante a également atterri samedi à Téhéran (LaTribune.fr du 11/03). De son côté, la nouvelle compagnie aérienne sud-coréenne Kair Airlines a commandé huit A320 pour un montant estimé à 792 millions d'euros (UsineNouvelle.com du 13/03). Enfin, Airbus Helicopters a, de son côté, engrangé une soixantaine de commandes au salon Heli-Expo qui s’est tenu à Dallas la semaine dernière (LaTribune.fr du 10/03).

Le brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional dans son usine de Sao José dos campos, près de Sao Paulo au Brésil. Le E195-E2, son plus gros appareil à ce jour, devrait permettre des vols moins coûteux d'environ 20% (UsineNouvelle.com du 08/03).

Grande première : SpaceX prévoit d'utiliser une seconde fois le même lanceur Falcon 9 pour envoyer en orbite des satellites de la société luxembourgeoise SES SA. Ce lancement devrait avoir lieu dans les semaines à venir (UsineNouvelle.com du 10/03).

Tous les secteurs industriels ne souffrent pas, loin de là. Prenez celui de l’armement : entre 2013 et 2017, le missilier européen MBDA aura recruté près de 4 000 personnes, nous apprend LaTribune.fr. Une politique d'embauche qui accompagne la hausse des cadences de production. Avec des commandes à nouveau supérieures à son chiffre d'affaires de trois milliards d'euros en 2016, il s'inscrit durablement dans une période de croissance, propulsé par un carnet record de 15,9 milliards d'euros. Une année canon, en somme.

Equipementiers / Sous-traitants

La crise industrielle dans laquelle est empêtré Zodiac Aerospace n’est pas terminée. Mardi, l’équipementier, qui fait l’objet d’une OPA amicale de la part du fabricant de moteurs Safran, a publié un chiffre d’affaires en recul de 1,8% pour le premier semestre de son exercice décalé 2016-2017 et indiqué que son résultat opérationnel courant sur l'ensemble de l’exercice devrait se situer « autour de 10% au-dessous de celui de 2015-2016 » (Les Echos du 15/03). En cause, les surcoûts liés à la montée en cadence de l'A350 (UsineNouvelle.com du 14/03). La réaction de Safran, tranchante, n’a pas tardé, souligne UsineNouvelle.com. Il a publié deux heures plus tard un communiqué : « les informations communiquées par Zodiac Aerospace […] constituent un fait nouveau par rapport aux éléments disponibles préalablement à l‘annonce du projet d’acquisition ». De là à en déduire qu’il pourrait revoir son offre à la baisse…

  • Edité par l'équipe du MIDEST

    N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

    Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail