Fabricants, fournisseurs de pièces de mécanique de précision pour l'industrie aéronautique

  • DRAULT DECOLLETAGE
  • CARTIER MARCEL
  • SMPA
  • LB INDUSTRIE
  • PATUREL DECOLLETAGE

Revue de presse aéronautique du 29 janvier 2010

Avionneurs

Avec un chiffre record de 498 livraisons et 271 commandes nettes, Airbus bat de nouveau son concurrent Boeing, qui n’en a engrangé respectivement que 481 et 142 (UsineNouvelle.com, E24.fr et LesEchos.fr des 08 et 12/01).

Le groupe américain a, de surcroît, perdu son dernier client, All Nippon Airways, pour la version moyen-courrier du 787 Dreamliner et remet ainsi en cause le projet (UsineNouvelle.com du 11/01).

Son concurrent européen s’est engagé, pour sa part, à doubler dès cette année ses livraisons de l’A380, passant ainsi à une vingtaine d’appareils (Les Echos et UsineNouvelle.com du 12/01). Il étudie pour 2015 une version améliorée de son avion vedette, l’A320, qui permettrait une économie de carburant de plus de 15 % (UsineNouvelle.com du 12/01).

En revanche, le bras de fer continue sur l’A400M. Louis Gallois, le patron d’EADS, est monté au créneau : « si aucune décision n’est prise par les pays clients sur la prise en charge des surcoûts, il est clair qu’EADS ne pourra pas continuer car nous perdons trop d’argent ». Tom Enders, le PDG d’Airbus, renchérit : « le programme A400M en l’état met en danger toute l’entreprise Airbus et sa capacité à poursuivre ses autres programmes ». Apparemment, toutes les nations clientes seraient disposées à discuter des surcoûts, à l’exception de l’Allemagne. En cas d’arrêt, 10 000 emplois directs et 40 000 chez les sous-traitants seraient menacés, sonnant au passage le glas des ambitions européennes en matière de défense (UsineNouvelle.com, Challenges.fr et LesEchos.fr du 12/01).

La filiale brésilienne d’Eurocopter a remporté un contrat pour moderniser 34 hélicoptères de l’armée de terre nationale (UsineNouvelle.com du 07/01).

Dassault Aviation allège ses mesures de chômage partiel. L’avionneur a en effet enregistré moins d’annulations de commandes que prévu, mais la reprise du marché des jets d’affaires et le premier contrat à l’export du Rafale se font toujours attendre (Les Echos du 08/01).

Comme Airbus, l’avionneur brésilien Embraer a battu son record de livraisons en 2009 avec 244 avions (UsineNouvelle.com du 13/01).


Compagnies

Air France-KLM a enregistré en décembre, pour le douzième mois consécutif, une baisse de son trafic Passagers Kilomètre Transportés (PTK) de 4,6 %. Elle pâtit principalement de la concurrence des compagnies low cost (LeMonde.fr du 11/01). Pour résister, les traditionnelles ne sont pourtant pas avares d’initiatives (LaTribune.fr du 11/01) : forfait mensuel illimité et tarif famille pour Lufthansa Italia, baisse du prix de vente des billets et nouveaux sièges pour Air France…

Aidée par ses acquisitions, Lufthansa annonce une hausse de 19,1 % de son trafic passagers en décembre et la demande pour le fret continue de s’améliorer (LesEchos.fr du 12/01).

American Airlines n’a pas dit son dernier mot. La compagnie a en effet augmenté son offre d’investissement dans le sauvetage de Japan Airlines de 300 millions de dollars, pour un chiffre total sensiblement plus élevé que celui de Delta, alliée à Air France-KLM (LaTribune.fr du 08/01).  La première compagnie japonaise, qui se mettrait en faillite le 19 janvier, pourrait supprimer 15 600 emplois dans les trois ans, soit 30 % de ses effectifs, et réduire salaires et avantages sociaux (LaTribune.fr du 11 et UsineNouvelle.com du 14/01). Pour tenter d’éviter le pire, le gouvernement a nommé un nouveau directeur général à sa tête, un jeunot de 77 ans tiré de sa retraite et qui a précisé qu’il ne travaillerait que trois ou quatre jours par semaine et ne demanderait donc pas de salaire (LaTribune.fr et LesEchos.fr du 13/01).

Ryanair a transporté 65,3 millions de personnes en 2009. Selon Les Echos, repris par LeMonde.fr le 8 janvier, 2010 devrait être l’année de la consécration pour la compagnie : « Ryanair n’est désormais plus qu’à 6 millions de passagers du score probable d’Air France-KLM pour 2009 (…).  Tandis que [cette dernière] a vu son trafic reculer de 4 % en moyenne l’an dernier, la compagnie irlandaise est parvenue à maintenir une croissance de 13 % ».

Malgré la crise, la compagnie à bas coûts allemande Germanwings, qui appartient à Lufthansa, anticipe une croissance vigoureuse en 2010 et s’y prépare en enrichissant sa flotte de quatre Airbus A319 (LesEchos.fr du 13/01).



Revue de presse aéronautique du 29 janvier éditée par l'équipe du MIDEST
Midest 2010 du 2 au 5 novembre

Le N°1 mondial des salons de sous-traitance industrielle

Imprimer E-mail