SIMODEC 2012 : l'inauguration

Monsieur Jean Claude VOLOT, Médiateur des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance au Ministère de l'économie et de l'Industrie inaugure le SIMODEC le mardi 6 mars à 11h.

Christian MONTEIL, Président du Conseil Général inaugurera quant à lui le SMILE, Salon des Métiers de l'Industrie et de l'Entreprise.

Qu'est ce que la Médiation des relations inter - entreprises?

La Médiation des relations inter-entreprises a été créée à l'initiative du Président de la République suite aux Etats généraux de l'industrie qui ont mis en évidence les effets néfastes d'un déséquilibre existant dans les relations entre clients et fournisseurs.

Un dispositif de proximité simple, gratuit et totalement confidentiel

Confiée à Jean-Claude VOLOT le 8 avril 2010 et placée auprès du Ministère de l'Economie, la Médiation est pilotée par une équipe nationale et relayée au niveau local par un réseau de 25 médiateurs régionaux, qui sont principalement des membres des DIRECCTE (Directions régionales de l'entreprise, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). La Médiation est accessible à toute entreprise ayant des difficultés relationnelles ou contractuelles avec son client / fournisseur. Le Médiateur peut être saisi par une seule entreprise (médiation individuelle), par un groupement d'entreprises (médiation collective) ou par une ou plusieurs fédérations professionnelles (médiation de branches) après une tentative infructueuse de résoudre ses difficultés avec ses interlocuteurs habituels au sein de l'entreprise cliente/ fournisseur. Il s'agit d'examiner en détail la situation des entreprises concernées et de proposer des solutions adaptées dans la concertation.

Les trois objectifs principaux de la Médiation

  • Réhumaniser la relation entre clients et fournisseurs
  • Assurer l'indépendance stratégique des fournisseurs
  • Renforcer la responsabilité des leaders de filières

Afin de répondre à ces objectifs, la Médiation dénonce les mauvaises pratiques telles que le désengagement brutal des donneurs d'ordres, le non respect de la loi LME, la violation des droits de la propriété intellectuelle... Elle a créé une liste des pratiques à éviter et a publié notamment un guide pour la qualité des relations contractuelles clients-fournisseurs illustrant les différents abus et rappelant à chaque fois les lois en vigueur.

Afin d'assurer la diffusion des bonnes pratiques, la Médiation incite également les grandes entreprises et opérateurs publics à signer sa Charte de bonnes pratiques entre donneurs d'ordres et PME qui comprend 10 engagements pour des achats responsables. Signée pour la première fois le jeudi 11 février 2010 à Bercy, sous l'égide de Christine LAGARDE, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, la Charte compte aujourd'hui 153 entreprises signataires.

Imprimer E-mail