Musee de l'horlogerie et du décolletage

Musée de l'horlogerie et du décolletageLe Musée de l'Horlogerie et du Décolletage vous invite à un fantastique voyage au coeur du temps et de la vallée de l'Arve à travers cinq siècles d'évolutions techniques et sociales, de la Renaissance à nos jours.

Au début du XVIIIe siècle, Claude-Joseph Ballaloud, issu d'une famille d'horlogers de Saint-Sigismond, village sur les hauts de Cluses, va perfectionner son art à Nuremberg. A son retour en 1720, il transmet son savoir-faire aux paysans et les formes à la fabrication de petites pièces d'horlogerie qui seront revendues aux fabriques de Genève. Cette activité leur procure un revenu d'appoint qui complète leur travail agricole. Transmis de génération en génération, ce nouveau métier s'étend à la vallée de l'Arve. En 1773, à la mort de Claude-Joseph Ballaloud, on compte près d'un millier d'ouvriers.

Au coeur de la Technic Vallée

1720 : Naissance de l'horlogerie dans la vallée de l'Arve.

Gardien d'un patrimoine industriel et horloger depuis près d'un siècle le musée présente une collection d'échappemements reconnue comme la plus importante au monde.

1844

La ville de Cluses est ravagée par un terrible incendie dans la nuit du 13 au 14 juin 1844. Les horlogers perdent leurs ateliers et leurs outils, ce qui aggrave de façon dramatique la crise horlogère.

1848

Les autorités de la ville réagissent vite et pour Firmin Guy, Syndic de la Ville, la renaissance de la commune se fera par une restructuration à la fois urbaine et économique.

Ecole d'Horlogerie

Sous son impulsion, est fondée l'Ecole Royale d'Horlogerie de Cluses, par décret royal du 31 mars 1848 signé par Charles-Albert de Piémont-Sardaigne.


Musée de l'horlogerie et du décolletage
100 place du 11 novembre
Espace Carpano et Pons
74300 CLUSES
FRANCE

Tel. : +33 (0)4 50 96 43 00

Site web : www.musee-cluses.fr

ImprimerE-mail