Liste des ateliers de démonstrations INTERCUT 2011

Atelier 1Fraisage 3 axes de haute précision sur micro-machines

  • La fabrication de pièces de haute précision demande des précautions particulières tant du point de vue matériel que dans sa mise en oeuvre. Dans le cadre de l'usinage par fraisage 3 axes de pièces précises et de taille moyenne, le CTDEC présentera une micro-machine qu'il vient d'acquérir et qui constitue une première en Europe; de nouveaux champs d'applications pour les industriels...

Atelier 2Le Laser, technologie de précision pour soudage et marquage de pièces

  • Proposer aux clients des réponses à leurs besoins d'assemblage de pièces de plus en plus complexes ou multi-matières, assurer la traçabilité des productions, bref se démarquer de la concurrence... sont les préoccupations majeures des industriels. La plateforme LASER du CTDEC servira de cadre à des démonstrations étonnantes de soudage et de marquage Laser.

Atelier 3Comment transformer les mesures de pièces de faible dimension en définition numérique

  • Les dispositifs de mesure tridimensionnelle classiques sont souvent inadaptés pour la mesure de pièces de petite taille, fragiles et complexes comme les pièces d'horlogerie. Une démonstration sur machine de mesure à tête optique permettant de transférer les nuages de points ainsi obtenus en modèle CAO, sera réalisée par le laboratoire de métrologie du CTDEC.

Atelier 4Contrôle des géométries d'outils et des bavures en atelier

  • La géométrie des outils, leur usure ou les bavures produites sur les pièces sont difficiles à contrôler. La démonstration d'un banc de mesure et du logiciel de capitalisation associé permettant de mesurer directement sur des images des acuités d'arêtes, des angles de coupe, et de contrôler des bavures, sera effectuée.

Atelier 5Tournage dur : un gage de productivité

  • L'usinage des matériaux de très haute-dureté est possible depuis que les matériaux à outils durs ont vu le jour (céramique, CBN...). Le tournage dur remplace ainsi en partie ou totalement les opérations de rectification et permet de repenser les gammes de fabrication en intégrant les traitements en amont de la fabrication, ce qui est souvent bénéfique du point de vue technico-économique.

Atelier 6Chaîne complète de fabrication d'une pièce médicale

  • Les pièces médicales exigent à la fois une excellente qualité de surface, une très haute précision et des délais d'usinage très courts, ce qui exige une maîtrise parfaite et optimisée des technologies tout au long de la chaîne de production. Cet atelier présente une chaîne de fabrication à partir d'un fichier client CAO ou Scan 3D traité par un logiciel FAO destiné à élaborer le programme de la MOCN pour réaliser ensuite l'usinage de la pièce sur une machine 5 axes WILLEMIN-MACODEL.

Atelier 7: Intérêt d’un outil revêtu PVD pour un usinage optimal

  • Lors de l’usinage de certaines matières apparaissent souvent des phénomènes tels que la mauvaise évacuation des copeaux en perçage ou la formation d’arête rapportée. L’emploi de revêtements appropriés peut solutionner ces difficultés. Dans cet atelier, on montrera qu’avec une instrumentation de l’usinage développée par le CTDEC (Cut Optimizer® Sensors) il est possible de mettre en évidence l’influence des revêtements sur l’usinage et permettre de déterminer les conditions de coupe optimales adaptées à ces revêtements.

Atelier 8: Optimisation de l’atelier à l’aide d’un gestionnaire outils

  • La perte de temps homme comme celle du savoir-faire coûtent cher aux entreprises. Cet atelier a pour but de montrer les gains que l’on peut obtenir en mettant en place une gestion d‘outils. À travers des problématiques métiers, des solutions mises en place par des entreprises seront abordées.

Atelier 9: Des outils d’ébavurage pour les machines de décolletage

  • Bêtes noires de tous les usineurs, les bavures sont souvent éliminées par des opérations complémentaires ultérieures. Et si la solution était de les éliminer directement sur la machine. Des démonstrations sur machine permettront d’appréhender des procédés d’ébavurage spécifiques liés aux typologies des pièces.

Atelier 10: La FAO pour réaliser et simuler rapidement des programmes d’usinage complexes

  • Des pièces de plus en plus complexes et des machines toujours plus évoluées impliquent des programmes ISO de plus en plus compliqués. À cela s’ajoutent des réductions des coûts et délais pour une qualité zéro défaut. La FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) permet d’associer au savoir-faire du régleur la puissance de calcul de l’ordinateur ce qui constitue gain de temps et meilleure fiabilité par la simulation numérique.

Atelier 11: Résolution des problèmes technologiques liés à l ’usinage des alliages de titane

  • Les alliages réfractaires, notamment ceux à base titane, sont de plus en plus utilisés dans de nombreux secteurs d’activité compte tenu de leurs très bonnes résistances mécanique et élastique à température élevée et de leur faible densité. Ils sont en outre délicats à usiner à cause des flux de chaleur évacués par l’outil du fait de leur faible conductivité thermique. Outils coupants qualifiés, types de lubrification spécifiques et stratégies de fabrication particulière seront au menu des démonstrations.

Atelier 12: Plateforme partagée multifonction : les succès de la mutualisation

  • Partager un moyen de production pour augmenter sa compétitivité, pénétrer de nouveaux marchés et monter en compétence tout en limitant les risques est une expérience intéressante. Cet atelier permettra de voir à distance comment fonctionne cette plateforme et montrera les gains à tirer de la mutualisation grâce à la mise en oeuvre d’un équipement sur une application médicale.

A noter: Chaque atelier ayant une durée de 45 minutes, chaque participant ne pourra suivre que 4 démonstrations maximum par jour. Veuillez indiquer sur le bulletin d’inscription les 4 ateliers auxquels chaque participant souhaite assister.

Imprimer E-mail