Arve Industries
Pour un environnement économique plus favorable

L'environnement économique est un facteur qui conditionne l'implantation des industries et leur permet de travailler dans de bonnes conditions. Deux thématiques, le très haut débit et la gestion des déchets, inscrites au sein de trois programmes de travail ont déjà démarré.

Les offres à haut débit disponibles sont aujourd'hui basées sur les technologies xDSL reposant sur des lignes téléphoniques classiques dont les répartiteurs sont au centre des agglomérations. Les zones industrielles étant en périphérie des villes sont handicapées par cet éloignement. Le réseau à très haut débit permettra de meilleures relations entre donneurs d'ordre et sous-traitants. Il fera également jouer la concurrence au niveau des opérateurs afin de diminuer les charges financières de télécommunication.

En permettant d'accéder à de meilleures offres en terme de débit, de services, de qualité et de coût, le haut débit permettra de conserver le niveau d'emploi, voire de le développer. Conseil Général Haute-Savoie

Le contrat de rivière de l'Arve signé en 1996 pour 10 ans constituait alors le plus important contrat de rivière de France (800 MF). Dans le prolongement de cet engagement environnemental, le Pôle de compétitivité lance un projet de développement durable de gestion des déchets qui passe par une meilleure concertation entre les collectivités locales et les professionnels.

Le programme Optimisation de la gestion des déchets des entreprises de la vallée de l'Arve propose une réflexion-action sur la gestion des déchets des entreprises. Son objectif est d'apporter aux entreprises de la Vallée de l'Arve des solutions transversales et pertinentes adaptées à la réglementation, aux normes et aux besoins des entreprises dans une logique d'externalisation du service. Parallèlement, il contribuera à l'adaptation des savoirs faire aux attentes sociétales et à la construction d'une image valorisante de la profession.

Ce programme prévoit la réalisation d'un site Internet et l'organisation de 9 sessions de formation sur 3 ans.

Dans la dynamique d'un premier contrat industriel « déchets du décolletage » (de 1997 à 2002), le programme Gestion des déchets boues de rectification est conçu pour être complémentaire et optimisé par rapport aux services « déchets » en place (publics et privés). La Haute-Savoie est en effet le plus gros producteur de boues de rectifications (3600 tonnes/an). La valorisation de ces déchets est un enjeu économique majeur, financier et environnemental pour le département.

L'objectif est la mise en oeuvre d'une filière de valorisation par pyrolyse qui permettrait de surcroît la valorisation industrielle d'autres déchets industriels, de pneumatiques et de certains emballages.

Imprimer E-mail